AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 En route pour Konoha !

Aller en bas 
AuteurMessage
Tôshiro Hitsugaya
.:: Godaime Mizukage ::.
.:: Godaime Mizukage ::.
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 10/04/2010

Feuille de personnage
Barre d'Xp:
47/100  (47/100)
Niveau: 1

MessageSujet: En route pour Konoha !   Lun 7 Juin - 13:58

Tôshiro était toujours dans son bureau en attendant la réponse de son camarade, il attrapa son sac en attendant que Kuja, son amis, lui faisait une tone de compliment sur le fait qu'il soit devenu Mizukage. Tous ces compliments faisaient plaisir à Tôshiro car il n'avait pas l'habitude de se faire complimenter ainsi, en réalité, il n'avait rien accompli d'extraordinaire durant toute sa vie, la souffrance et la mort on été le plus présent dans sa vie. Puis Kuja le bombarda d'affirmation, en lui disant que maintenant, Tôshiro était le supérieur et qu'il serait capabler de le punir etc..., mais Tôshiro ne pourrait jamais punir un Kirien que s'il ne fait vraiment quelque chose de très grave, comme déserter ou quoi que ce soit de très grave, le Hitsugaya regarda Kuja Jagger puis il se gratta la tête, puis il dit calmement :

-HAhahahahahaha, ne t'inquuiète pas Kuja, tu peux m'appeler par mon prénom et tu peux me tutoyer, je n'ai pas envie qu'on ait des raports chef - employer, ça ne me plairait pas du tout. Fait comme si j'étais du même grade que toi et que je ne suis pas ton supérieur, d'ailleur, je ne me considère pas comme le chef de Kiri, mais seulement du représentant, le chef de Kiri, ce n'est personne d'autre que le peuple, les citoyens honnêtes et fidèles, il faudrait plus de ninja comme toi qui sont capables de donner leur vies pour le pays, bref, partons plus vite, nous devons aller à Konoha au plus vite, je t'attends devant les portes de Kiri, vien dans 20 minutes, prend le strict nécessaire, bon a plus !

Tôshiro descendit les escaliers calmement, les mains dans ses poches de kimono du Mizukage, il replaça son chapeau pour que celui-ci cahce ses yeux avec de l'ombre. Il marchait tranquillement, il connaissait le chemin par coeur. Il se retrouva maintenant devant l'hôpital ou est hospitalisé Ayame, comment va-t-elle ? La question que le nouveau Mizukage se posait, il voulait vraiment qu'elle revienne car il ne se sentait pas capable de prendre cette résponsabilité, mais aussi, si c'est une des dernières de Ayame, le Hisugaya ne la désevera pas, il fera honneur à l'ex-Mizukage. Il dépassa l'hôpital et se trouva maintenant dans une rue agitée, les personnes semblaient regarder le Mizukage, et celui-ci, fit des signes de coucou à tout le monde. Il s'empressa de quitter cette rue, qui lui rappelait son premier appartement ou il avait vécu comme un chien alors qu'il n'avait que douze ans. Puis il passa devant le terrain d'entraînement, cela lui rappelait les jours ou il avait perfectionné ses techniques de Katana et de Taïjutsu, mais également de Ninjutsu. Puis il se retrouva maintenant devant les portes, ces portes, ou juste devant, c'était écroulé Ayame, cette femme si forte, il regarda le parterre, ou il avait les traces de pas de Ayame, à ce moment, il regarda ces traces, fronça les sourcils puis il se mit à penser :

* Comment est-ce arriver ? Pourquoi est-ce arriver ? Comment aurais-je pu faire pour éviter cela ? Je pense que, ce choc émotionelle devait être très fort, mais, elle a du voire quelque chose, elle devait savoire quelque chose que nous ne savions pas pour qu'elle ce soit écrouler comme cela, c'est en voyant cette bande de jeune homme et de jeune femme qu'elle c'est écroulée, pourquoi ? Qu'est-ce que cette bande de jeune et Ayame avait en commun ? A ce que je sache, ils n'avaient rien en commun, peut-être que je ne le sais pas de quoi il s'agit, mais j'en suis sûr, il y a quelque chose en commun entre Ayame et cette bande de jeune. Sûrement une seule personne, une seule personne aurait-elle pu créer un choc émotionelle aussi puissant ? Je n'en sait rien, je n'ai jamais éprouver aucun sentiment depuis que j'ai tué mes parents par force, tsss, cela c'est passé quand j'étais si jeune. Oh, mais attend voire, maintenant que j'y pense, c'est peut-être à cause de ça qu'elle a eu un choce émotionelle !? Je cerois que j'ai trouver ! Elle a sûrement du croire que un des jeunes présent était quelqu'un de sa famille qu'elle aurait revue, moi aussi, j'en suis sûr, ça me ferait un énorme de choc de revoire mes parents, enfin, de croire que je les ai vu ! Elle a peut-être du croire que quelqu'un dans cette bande était quelqu'un de sa famille, mais peut-être que je me trompe complètement ... *

Tôshiro se retourna, il y avait devant lui, là, les portes de Kiri, ces monstres de métal qui résiste à tout, en tout cas, elles sont imposantes et éffrayantes. Elles sont bleue, comme la couleur du pays. Il n'y a pas de garde dans le cabanon, pourquoi d'ailleur ? Tôshiro devra régler ce problème quand il reviendra de son voyage de Konoha. En attendant que Kuja vienne, il attrapa un bout de bois, et dessina par terre sur le sol de terre et de caillou, il dessina le signe du pays de la neige, et le signe de Kiri, il traça celui de la neige et entourra Kiri, puis il regarda le ciel, et il se mit à parler tout seul :

-Je n'y arrive pas à y croire, je suis Mizukage, je me crois dans un rêve, mais pourtant, ce n'est que la purem et dure vérité, je n'aurais jamais cru que j'aurais un jour, pu devenir Mizukage, même dans mes rêves les plus fou, je n'aurais jamais cru et imaginé, mais dans quelle galère ai-je mis les pieds ?

Il se retourna et ouvrit les portes, en attendant Kuja son ami et fidèle compagnon, il retourna la tête deux trois fois pour voire s'il arrivait...
Revenir en haut Aller en bas
Kuja Jagger
.:: Jounin de Kiri ::.
.:: Jounin de Kiri ::.
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 10/04/2010

Feuille de personnage
Barre d'Xp:
163/200  (163/200)
Niveau: 3

MessageSujet: Re: En route pour Konoha !   Dim 13 Juin - 5:11

Kuja courait toujours en direction de son appartement, il faisait beau ce jour là, mais le temps pouvait changé radicalement à tous moments. Kuja le savait depuis longtemps, la pluie à Kiri ne prévient pas, il peut faire super beau et dix minutes plus tard faire super moche, c'est une des choses que Kuja appréciait à Kiri. Du fait que le beau temps soit là, les gens de Kiri investirent les rues, la circulation se faisait donc assez difficile, Kuja se devait de slalomer entre les gens afin de ne pas les bousculer. Il devait s'efforcer d'arriver vite chez lui, afin de ne pas faire attendre le nouveau Mizukage, il n'arrivait toujours pas a y croire, il était devenu Mizukage, c'est vrais que c'est un ninja d'exception, mais Kuja était loin de s'y attendre, cela parce que de 1 il est extrêmement jeune, un peu plus jeunes que Kuja et de deux ce n'est dans un point de vue originaire pas un Kirien. Mais il a fait ces preuves en tant que shinobi d'exception c'est donc pour cela qu'il a été choisit pour remplacer Ayame-sama, il fera surement des grandes choses comme tous ces prédécesseur avant lui. Mais Kuja n'avait plus le temps de penser à ça, il devait vraiment ce dépêcher, par ce que sinon il allait arriver en retard, et pas avec un petit retard avec un gros retard. Il commença a distinguer la rue de son appartement, elle était bondé de gens, c'est pas étonnant, il s'agit d'une rue qui mène au marché de Kiri, beaucoup de gens l'empreinte, voila encore une raison de pourquoi il n'aime pas son appartement. Il bouscula pas mal de gens, simplement les contourner n'était pas possible, alors il les bousculait un peu pour se frayer un chemin, jusqu'à la porte de son immeuble, mais cette foule l'empêchait de trop avancer, il était arriver à un point où simplement les bousculer n'était plus possible, il était désormais bloquer dans cette foule, à quelques mètres de son objectif. Kuja se devait d'accepter son malheur en patience, il était impuissant face à cette foule de personne, il devait alors avancer doucement, quasiment collé aux gens de la foule, deux, trois minutes plus tard il arriva à sa porte. Il se dépêcha de mettre sa clés dans la serrure et de l'ouvrir, puis il passa la porte et fonça dans ces escalier, son appartement était au cinquième étages, il avait quelques dizaines de marches à monter, contrairement aux rues, les couloir de son immeubles étaient totalement vide. Quand il arriva devant sa porte, il mit sa clés dedans afin de l'ouvrir, mais la clés ne tournait pas à l'intérieur de la serrure, Kuja poussa la porte est se rendit compte qu'elle était enfaite déjà ouverte. Quand le shinobi d'élite vint le chercher, il était tellement pressé qu'il oublia de fermer sa porte, ce manque d'attention était rare chez lui, un ninja si calculateur et soigneux. Il investit donc son appartement, Kuja avait bien fait de faire un peu de ménage, il se sentait désormais plus à l'aise dans son appartement, mais il n'avait pas trop le temps de contempler la beauté et la propreté de son appartement, il se devait vraiment de se dépêcher, il fonça rapidement dans a chambre, c'était la pièce la plus propre, la plus rangé et la plus importantes de son appartement. Il savait exactement où tous se trouvait, dans quelle armoire, quelle étagère, quelle meuble, quelle tiroir. Il alla directement chercher son équipement de shinobi, ces petites pochettes où sont ces petite armes et ces parchemins, ces gants avec sur le dos une petite plaque de métal pour pouvoir contrer les projectiles et les coups de ces adversaire et les plus important son bandeau de shinobi de Kiri, qu'il met toujours sur son épaule droite. Puis la deuxième chose à chercher était un sac, il devait prendre des affaires qui lui permettrait de tenir le voyage, c'est à dire quelques petites choses à manger, de l'argent pour les dépenses qu'ils auront peut être et bien sur ce qui est totalement nécessaire en cas de voyage, ces papier, c'est à dire carte d'identité et passeport. Kuja ne voyait pas trop ce dont il aurait besoin de plus, en plus de cela Tôshiro lui avait bien dit de ne pas prendre trop d'affaire, c'est ce que Kuja fit, il prit le strict nécessaire, difficile de faire mieux. Kuja était donc prêt à partir, il prit son sac et il le mit sur son dos, ensuite il sortit calmement de son appartement et cette fois il n'oublia pas de le fermer à clés. Il était bien plus calme que tout à l'heure dans la rue, mais c'était compréhensible, il était dans les temps, il avait bien prévu son coup, il avait perdu du temps avec le chemin, mais il c'est rattrapé avec la rapidité dont il a préparé ces affaires. Ensuite au lieu de descendre pour retourner dans la rue bondé, il fit le contraire et commença à monter les escalier assez calmement, il monta deux étages avant d'arriver au dernier de ces étages, il y avait à cette étage une trappe qui menait au toit accompagner d'une échelle, il s'agissait de la sortie de secoure de son immeuble, Kuja emprunta cette échelle et sortit sur le toit. Il faisait vraiment beau ce jour là, Kuja était ébloui par toute cette lumière, il n'y avait que quelques petit et malheureux nuages dans le ciel d'une couleur bleue quasi irréelle tellement elle semblait parfaite. Kuja s'approcha du bord du toit et regarda sa rue, il y avait toujours autant de gens en bas, il aurait perdu énormément de temps si il serait sortit en bas, le jeune shinobi avait bien une solution plus astucieuse pour arriver vite et bien à destination, emprunter les toits de la ville. Kuja est un ninja expérimenté, ce genre de chose ne représente plus aucun risque pour lui, on pourrait même peut être se permettre de dire qu'il le ferait les yeux fermé, mais sa serait exagéré. L'avantage pour les shinobi à Kiri c'est qu'il n'y a pas une énorme différence d'auteur entre deux immeubles, c'est donc assez facile de se déplacer de toit en toit avec un minimum d'entraînement. Il était prêt à y aller, plus sur que jamais, il vérifia juste avant que ces sacoche, son sac et surtout son katana étaient bien attaché à lui, puis il fit un ou deux petits enchainement qui lui prirent exactement une minute et trente secondes. Ensuite il recula de trois pas, il se mit en position de courir, pour enfin courir et faire un saut d'environ quartes mètre pour atterrir sur un toit qui était un peu plus petit que l'immeuble où se trouvait Kuja. Il atterrit bien sur le toit, il ne s'arrêta pas, il continua sur son élan, quelques mètres en avant il ressauta encore, et il le fera jusqu'à arriver à destination. Mais il ne pouvait s'empêcher de penser à la promotion de Tôshiro:

*Je sais bien que c'est un excellent ninja et un très bon meneur d'homme, il a toutes les qualités requises pour un poste comme celui-ci, mais même comme ça... Bordel j'arrive pas à me faire à cette idée qu'il soit devenu «Le Mizukage». Sa me fait vraiment trop bizarre, alors maintenant c'est lui qui me donnera mes mission et qui me payera ? C'est vraiment incroyable, je me permet même de dire que c'est ridicule, se faire payer par son meilleur amis et coéquipier du jour au lendemain, devoir lui montrer un minimum de respect, l'écouter et suivre ces ordres à la lettre. C'est vraiment, mais vraiment trop bizarre, je me suis jamais sentit aussi confus de toute ma vie. Tellement de changement en si peu de temps, c'est à peine croyable, si l'on m'avait dit ça un jour j'aurais eut vraiment de la peine à y croire. Le pire c'est qu'il ne le voulait même pas se poste, pour ne pas déshonorer notre ancienne Mizukage, la grande Ayame qui souhaitait que ce soit lui le Mizukage, c'est assez injuste pour lui enfaite. Maintenant il va se noyer dans un océan de responsabilité, de décision à prendre et surtout de paperasse à remplir. Franchement je ne me plains que Ayame n'ait pas penser à moi ! Je n'aurais pas supporter ce boulot, enfaite Tôshiro se sent peut être plus bizarre que moi finalement. Mais sa me fait quand même vachement bizarre tous ça, c'est sur que la première fois que je l'ai vu j'étais loin de penser que de un, je l'apprécierai un jour et que de deux il deviendrait mon supérieur ! Je me rappelle encore de cette journée dans ces moindres détailles !»

Début du Flash Back


Trois à quatre ans plus tôt, Kuja est Tôshiro n'étaient encore que des genins et ils cherchaient ce jour là, la personne qui deviendrait leur sensei.

Kuja voyait enfin le bureau du Mizukage, à cette époque il n'avait jamais vu le Mizukage, enfaite il s'en fichait un peu du Mizukage, c'est juste la personne qui lui donnera ces missions et qui le payera pour ce qu'il fera. Sinon il ne fera pas grand chose pour ces villageois, à part faire des apparitions publiques afin de frimer un peu. Kuja n'avait pas vraiment beaucoup d'estime pour son Mizukage, il trouvait que rester dans un bureau et remplir de la paperasse n'est pas digne du plus grand ninja du village, c'est du moins ce qu'il pensait à cette époque. Il sauta du toit du bâtiment en face et atterrit sur la route, les gens autour de lui le regardèrent de travers, mais Kuja s'en fichait royalement, il fonça en direction du bureau du Mizukage, quand il entra dans le bâtiment, il ne prit même pas la peine d'aller prendre un rendez vous à l'accueil, il monta directement à l'étage où se situait le bureau du Miukage. Mais quand il arriva il vit un jeune homme prêt à frapper à la porte du Mizukage, ce jeune homme était tous le contraire de Kuja, il avait les cheveux blanc-gris, des yeux très claire, mais ils avaient un point commun, ils avaient tous les deux un katana. Kuja surpris par sa présence lui demanda brusquement:


«Hey toi ! T'es qui est que fait tu ici ? Tu comptes aller voir la Mizukage ? Pour quoi faire ? C'est important ? Parce que moi je suis pressé et si ce n'est pas d'une importance capital je passerai avant toi !»

Kuja qui avait très envie de trouvé son senseï se jour là en oubliait même les bonne manière, il agressa un peu le garçon qui voulait apparemment lui aussi rendre visite à la Mizukage, mais Kuja n'aimait pas attendre, puis après lui avoir dit qu'il voulait voir la Mizukage avant le jeune shinobi aux cheveux blanc-gris. Celui-ci se tourna en direction de Kuja, il affichait un sourire, un sourire moqueurs même, ce sourire aurait put en énervé plus d'un mais il ne fit ni chaud ni froid à Kuja, puis le jeune shinobi aux cheveux blanc-gris avança d'un pas en direction de Kuja, il regarda Kuja droit dans ces yeux pourpre, le jeune shinobi semblait très confiant et ne paraissait pas du tous avoir peur ou même juste être intimider pas les yeux de Kuja, c'était une première, le jeune shinobi gagna directement le respect de Kuja, puis le jeune shinobi lui répondit:

«Chacun son tour, j'étais là avant, je m'en fou que ce que tu aies à dire à la Mizukage soit plus important ou pas ! Tu ne passeras pas le seuil de la porte avant moi, je te le garanti. En attendant tu peux attendre sur une des chaises misent à disposition pour ceux qui passiantent. Ah, et ce que je dois dire à la Mizukage ne te regarde pas, mais je vais quand-même te le dire. Je suis là car je suis à la recherche de mon futur senseï, il s'agit d'un épéiste de la brume. Je suis sûr qu'il a beaucoup de chose à m'apprendre. Ahahahaha !»

Kuja eut un petit rire en entendant le jeune homme qui était si confiant, il parla sur un ton que Kuja n'appréciait pas beaucoup, mais sa confiance en lui était assez équivalente à celle de Kuja, puis il dit qu'il garantissait à Kuja qu'il ne passerait pas cette porte avant lui, quand il dit ces mot Kuja voulait directement enchaîner en lui disant clairement «Ne garanti pas des choses que tu ne peux accomplir, car si je veux passer avant toi, je passerais même si je dois utilisé la force !» Mais juste avant que Kuja n'ouvre sa bouche pour lui dire sa il entendit quelques mot surprenant qui attirèrent directement son attention, c'était «épéiste de la brume» et senseï dans la même phrase, Kuja eut beaucoup de chance, il allait surement commencer un combat avec son future coéquipier, dure de commencer avec de pire base... Alors ne voulant pas envenimer la situation cette fois ci, il décida de se taire et de ne rien dire, ce qu'il ne fait pas d'habitude il aime bien pousser les gens à bout, puis il pensa à ce qui aurait put se passer:

*Si je l'aurai provoqué on aurait surement tous les deux sortit nos sabres, mais mon sabre est surement bien plus puissant que son sabre ridicule, sa aurai même pu être très intéressant, mais c'est décevant, par ce qu'il est assez petit, il met ces long cheveux blanc-gris en l'air pour paraître plus grand c'est assez drôle, mais c'est une personne très confiante a première vue, surement très forte alors. Mais je pense être plus fort que lui, j'ai hâte de m'entrainer avec lui ou contre lui, je ne peux pas porter de jugement sur lui, c'est trop tôt, je ne connais pas encore sa personnalité. Mais la prochaine fois qu'il s'adressera à moi avec ce tond je ne sais pas si je pourrait rester si serein et ne pas répondre à ces provocation, il allait voir la Mizukage pour un épéiste de Kiri, donc je pense que c'est le bonne endroit pour le trouver, si jamais il n'est pas là, je continuerai à le chercher seul, vaut mieux être seul que mal accompagner tel le est le dicton, mais peut être qu'il est sympa... je le découvrirai bien assez tôt.*


Puis il attendirent là un moment avant de voir sortir du bureau leur puissant sensei, c'est à ce moment là que leurs vie furent à jamais lier par ce sensei avec qui ils ont appris les à devenir d'excellent shinobi, Kuja garde d'excellent souvenir de cette époque à présent totalement dépassé, maintenant ils sont comme des frère et ils ont désormais une certaine importance dans le village...


Fin du Flash Back

Pendant tous ce temps où Kuja eut le temps de rêvasser, il avait fait un bon bout de chemin, il voyait déjà les immenses portes de métal bleues, elles étaient ouverte, c'était même Tôshiro qui les avait ouverte. Il était peut être déjà là depuis un moment, mais une chose est sur c'est que kuja n'est pas en retard on peut même dire qu'il est pile à l'heure, une trentaine de seconde d'avance même, enfin si on veut être très précis. Tôshiro vit tous de suite Kuja, sa se voyait qu'il l'attendait. Kuja sauta du dernier toit, il atterrit au sol, son atterrissage vit un peu de bruit et fit s'envoler un peu de sable qu'il y avait par terre. Puis il s'essuya un peu avant d'avancer tranquillement en direction de Tôshiro qui paraissait l'attendre depuis un moment déjà, Kuja n'avait pas vraiment quelque chose à se reprocher mais par politesse il regarda Tôshiro avec un visage qui paraissait un peu gêné et il lui dit:

«Désolé si je t'ai fais attendre Tôshiro, mais sa fait un bout de chemin depuis mon appartement ! Mais je suis à temps ! J'ai dut courir un peu pour ne pas arriver en retard, mais sa n'est pas grave ça, on doit se dépêcher pour aller à Konoha non ? Alors on y va l'ami !»

Il partirent ensuite tous les deux, dos tourné à Kiri, il s'avancèrent tranquillement en direction du grand et puissant village de Konoha, un village réputé pour ces excellent shinobi et pour ces grands Hokages qui accomplirent chacun leur propre exploit qui reste marqué dans la mémoire du village de konoha mais ces exploit sont aussi raconter au sein des autres nations. Kuja en a entendu pas mal de ces exploit et il en a même raconté à Tôshiro, c'est pour qu'il respecte beaucoup se village qui forme des shinobi d'exception, il a hâte d'y être et de rencontrer l'Hokage en personne !
Revenir en haut Aller en bas
Sakumi Sakya
.:: Epéiste de Kiri ::.
.:: Epéiste de Kiri ::.
avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 10/05/2010

MessageSujet: Re: En route pour Konoha !   Mer 16 Juin - 19:57

¤ L'esprit de Sakumi, dernier descendant de la pitoyable famille des Sakya était en plein effort ... Au beau milieu de sa méditation sous un arbre, le jeune épéiste légendaire de Kiri pensait au Mizukage qu'il verrait enfin, s'il continuait sur la voie du troisième œil et qu'en suivant son instinct, il se rendrait immédiatement au porte du village ... Bizarrement, il savait qu'il devait se rendre là-bas sur le champs afin que ses journées morne et peu enjouée puisse se transformer en une mission intéressante loin du village, l'espace d'un instant ... C'était la vie de Sakumi que de s'ennuyer à tenter de s'éveiller au troisième œil et peut être, devenir plus fort qu'il ne l'était déjà ... Le jeune Sakya n'avait rien à faire en ces jours sombres qui s'écoulait aussi vite qu'un bougie qui éclairait les sombres pièces des maisons de Kiri la nuit ... En tant que défenseur de Kiri et en tant qu' épéiste, Sakumi était l'un des garde du corps du Mizukage et l'un des gardiens de Kiri ... S'il y avait une mission à l'extérieur du village, le jeune homme se devait d'accompagner son chef pour le protéger du danger ... Il se leva donc, sortant de sa longue méditation pour se rendre dans sa modeste maison qui se trouvait dans le quartier a côté ... Le jeune homme traversa la rue, son uniforme classique de Juunin sur le dos, scrutant les heureuses personnes dans la rue qui riait de joie ... Sans un mot, il traversa les rues du village, les gens l'observait, lui et son allure tranquille, et Sakumi les regardait, tout les enfants qui s'amusait dans les rues, courant et riant, savourant la paix que leur apportaient les shinobis de Kiri... Il contemplait les sourires des familles, des couples et des simples passants qui était heureux que la guerre ne vienne pas les atteindre... Sakumi était dans le même état d'esprit que ces gens là, il haïssait plus que tout la guerre qui lui avait enlevé ses parents dans sa jeunesse et il était un grand pacifique... Il se battait pour la justice et il n'avait qu'un envie, voir le monde débarrasser des éternel combat meurtrier entre le Shinobis qui avait entrainé des massacres... Sakumi, perdue dans ses pensée, secoua la tête afin de revenir sur terre puis il continua sa route, l'esprit vide vers la maison ... Il entra et alla s'asseoir sur son lit ... Le jeune homme fixa le ciel quelques instants avant de se lever et de se déshabiller ... Il enfila ensuite un pull over noir et un short blanc qui lui arrivait au genou et qu'il retint avec sa ceinture de cuir ... Sur celle ci était fixé à sa taille son Wakisashi et sa sacoche de ninjas contenant ses autres armes qu'il accrocha à sa ceinture avant de le glisser sur sa fesse droite ... Il se releva et quitta la maison en courant pour vite se rendre au porte du village ... Une fois dehors, le jeune homme monta sur les toits et il sauta de l'un à l'autre tout en courant afin d'arriver à temps ... Devant la porte, il vit le Mizukage Toshiro Hitsugaya accompagnés d'un ninjas de kiri qu'il ne connaissait point ... Le jeune Sakumi alla à leur rencontre puis il entendit une conversation ... Il crut comprendre que le Mizukage et ce ninjas était en mission et allait à Konoha ... Selon Sakumi, cette mission était plutôt dangereuse, c'est pourquoi il s'approcha des deux hommes puis il leur adressa la parole d'une voie calme et mélodieuse ...
- Maître Mizukage, ninjas de Kiri ... J'ai cru comprendre que vous alliez à Konoha ... Laissez moi vous accompagnez, je me nomme Sakumi Sakya et je suis épéiste de Kiri comme vous le voyez ... Je compte bien venir avec vous pour assurez votre sécurité, je serez en quelques sortes votre garde du corps, qu'en dîtes vous?
Revenir en haut Aller en bas
Tôshiro Hitsugaya
.:: Godaime Mizukage ::.
.:: Godaime Mizukage ::.
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 10/04/2010

Feuille de personnage
Barre d'Xp:
47/100  (47/100)
Niveau: 1

MessageSujet: Re: En route pour Konoha !   Jeu 17 Juin - 12:40

Tôshiro, perdu dans ses pensées ignorantes, vit Kuja, son meilleur amis arrivé. C'est à se moment que le Hitsugaya eut un joyeux sourrir, en voyant le Jagger arriver, cela lui rappelait les premières fois qu'ils étaient partit en mission sous les ordres de Ayame, mais aujourd'hui cela est différent, ils partent sous les ordres de Tôshiro. Celui-ci fronçait les sourcils, mais on ne le voyait pas, car son chapeau faisait de l'ombre à ses yeux et on ne voyait que sa bouche, fine, et sans expressions. Il écouta attentivement Kuja Jagger :

«Désolé si je t'ai fais attendre Tôshiro, mais sa fait un bout de chemin depuis mon appartement ! Mais je suis à temps ! J'ai dut courir un peu pour ne pas arriver en retard, mais sa n'est pas grave ça, on doit se dépêcher pour aller à Konoha non ? Alors on y va l'ami !»

Tôshiro fut agréablement surpris, il eut un énorme sourrir sur son visage et ses yeux devinrent brillant, il enleva son chapeau et de sa petite taille, il serra dans ses bras Kuja, il devait sûrement se demander pourquoi, il allait vite le lui dire, il se recula de quelque pas, puis il toussa. Il remit sa mèche en place et il dit :

-Je, je t'ai pris dans mes bras car tu m'as appelé << l'amis >> et sa ma fait plaisir, car j'aime voire que tu ne me conssidères pas comme ton chef, après tout, je ne me considère pas tel quel. Sérieusement Kuja, bravo, tu as beaucoup de courage pour ne pas appelé le Mizukage '' chef '' ou '' boss '' , et c'es ce que j'apprécie le plus chez toi. J'aimerais bien que tu m'appelles comme avant, '' camarade '' ou '' Tôshiro '' , comme au bon vieux temps ou nous étions équipiers. Mais qu'est-ce que je dis ? Nous sommes et nous serons toujours camarade Kuja. Bon ce n'est pas que je m'ennuie, mais il faut qu'on y aille, je n'aimerais pas arriver trop tard.

Puis il remit son chapeau, se retourna et se remis en marche, il pensait au Hokage, qui venait tout juste d'être nominé. Il regarda le parterre puis il vit une troisième ombre s'approcher, il se retourne, il y vit un jeune shinobi, habillé d'un t-shirt noire et d'un short blanc, il se demandait tout d'abord qui il était, et si il le conaissait, mais son doux visage ne lui rappelait rien, pourtant, il avait l'impression qu'il le connaissait, mais ou l'avait-il vu ? Tôshiro ne savait même pas s'il l'avait déjà vu, enfète, il ne le connaissait pas, mais était-ce une impression de déjà vu en voyant ce jeune Shinobi ? Le jeune Mizukage n'en savait rien, quoi qu'il en soit, le garçon enface de Tôshiro continuait de s'avancer, il semblait avoir mis des vêtements neufs et lavés, car ils étaient propre et brillant. Ce Shinobi s'avançait avec l'envie de parler, Tôshiro sent ce genre de chose. L'inconnu ne tarda pas à dire :

- Maître Mizukage ...

Maître Mizukage, il l'avait appelé maître Mizukage ? Cela veut dire qu'il s'avait que Tôshiro est Mizukage, mais ce n'était pas difficile à deviner, il portait les vêtements du chef. Mais l'appeler maître Mizukage voulait dire qu'il le respectait. Le Hitsugaya s'attendait à ça, car il ne connaissait pas son interlocuteur, il continua d'écouter :

- ninjas de Kiri ...

Ninja de Kiri, il semblait s'adresser à Kuja et il semblait ne pas le connaître ni connaître son grade, pourtant c'est bizare, quand on entend Tôshiro Hitsugaya, on entend Kuja Jagger pas loin, c'est homme ne devait pas être au courants que Tôshi et Kuja était d'anciens et d'excellants amis, le Kage continua d'écouter ce qu'il disait :

- ... j'ai cru comprendre que vous alliez à Konoha ...

En disant ça, Tôshiro a pu se faire une idée de la persone enface delui, il devait sûrement sagir d'une personne qui s'intéressait à son Kage et qui semblait vouloir le protéger, ce qui veut dire que c'est un bon ninja, ce genre de ninja, Kiri en a besoin. Le hitsugaya continua d'écouter ce fameux inconnu, il poursuivi :

- ... Laissez moi vous accompagnez, je me nomme Sakumi Sakya et je suis épéiste de Kiri comme vous le voyez ...

Il veut venire avec Tôshiro et Kuja, et il se nome Sakumi Sakya, ce nom rappel quelque chose à Tôshiro, puis quand il dit qu'il était épeiste de Kiri, le Kage eut un tilt dans la tête et se rappela de lui, il l'écouta encore :

- ... Je compte bien venir avec vous pour assurez votre sécurité, je serez en quelques sortes votre garde du corps, qu'en dîtes vous?

Ah, Tôshiro ne s'était donc pas trompé au sujet de se Sakumi, il était bien un ninja protecteur et qui voulait protéger son Kage, un bon ninja et de haut grade, il doit sûrement être très puissant, ce n'est pas pour rien qu'il est épeiste, c'est un grade exceptionelle pour un shinobi de Kiri, c'est le deuxième grade le plus élevé, il se trouve juste après le grade de Mizukage. Cet épeiste, à sûrement dû être choisi par Ayame, donc il doit être quelqu'un de confiance et fort. En plus, il veut venir avec Tôshiro, pourquoi pas après tout ? Il répondit :

- Sakumi Sakya, je te présente mon amis Kuja Jagger, Kuja voilà Sakumi Sakya, tu veux venir avec nous, tu dits vouloir être mon garde du corps ? Tu peux venir, comme ça je pourrai voire si tu es digne de ton grade d'épeiste. A la base, je devais partir que avec Kuja, pour voire si je pouvais le faire monter de grade, mais bon comme on dit, plus on est de fou, plus on rit ahahahah ... Trève de bavardage, allons-y les gars !

Tôshiro souleva juste un peu son chapeau pour que Sakumi puisse voire le visage de celui-ci, puis il le remit en place, pour que de l'ombre apparaîsse sur ses yeux et que ça ne laisse palce qu'a sa bouche. Puis il se mit devant et se mit en route la main sur la manche de son Katana. Tôshiro et ses deux ninjas avaient Konoha dans leurs mire de ligne, ils allaient l'atteindre dans quelque quatre heure tout au plus ...


[ Prochain poste aux portes de Konoha, sauf si Kuja ou Sakumi veulent encore ajouter quelque chose ... ]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En route pour Konoha !   

Revenir en haut Aller en bas
 
En route pour Konoha !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Allez hop, en route pour l'aventure ! ♪
» Le 09 juin... En route pour les plaquettes...
» En route pour les havres gris ...
» En route pour la gloire (sujet fini)
» [98/99] En Route pour le Loch Ness

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Mizu no Kuni :: Kiri Gakure no Sato :: Portes du village-
Sauter vers: