AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tôshiro devient le Mizukage ...

Aller en bas 
AuteurMessage
Tôshiro Hitsugaya
.:: Godaime Mizukage ::.
.:: Godaime Mizukage ::.
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 10/04/2010

Feuille de personnage
Barre d'Xp:
47/100  (47/100)
Niveau: 1

MessageSujet: Tôshiro devient le Mizukage ...   Lun 31 Mai - 18:59

Alors que Tôshiro était assis sur le banc enface de l'hôpital, en attendant le retoure de Ayame, la Mizukage actuelle, il sentit la main de quelqu'un se poser sur son épaule. Le Hitsugaya ne bougea pas la tête, mais seulement les yeux pour regarder qui était l'intérlocuteur. C'était un shinobi, un Oï-Nin de Kiri, il portait un masque est un long manteau à capuche, son masque ne montrait aucun sentiment, mais pourtant, on pouvait sentir un immense entrhousiasme sortire de cette personne. Tôshiro se leva et regarda l'homme dans les yeux, il ne savait pas pourquoi il était là, il lui dit simplement et courtoisement :

-Hey ! Comment ça va ? Vous avez besoin de quelque chose ? Je suis là pour vous aider si jamais !

L'homme masqué avait toujours la main sur l'épaule de Tôshiro, il le regarda également et dit à son tour :

-Non, je n'ai besoin de rien, j'ai juste besoin que vous me suivillez sans disscuter, c'est le conseil du village qui vous demande au plus vite, je suis chargé de vous escorter jusqu'à là-bas, suivez-moi.

Tôshiro avala sa salive, il fit signe à l'homme devant d'avancer. Les deux shinobis se mirent en route. Le Oï-Nin se retournait souvent pour voire si Tôshiro allait bien, le Hitsugaya se demandait bien pour quoi :

* Il à l'air de s'inquiéter qu'il m'arrive quelque chose, pourquoi ? Pourquoi est-ce que je dois me faire escorter comme cela, je suis Juunin d'élite, j'ai été choisi par les dirigeants pour ce post, pourquoi ont-ils peur qu'il m'arrive quelque chose ? Je trouve ça assez étrange, j'ai hâte voire ce qu'ils vont me dire *

Puis le Oï-Nin et Tôshiro arrivèrent à destination, l'homme masqué indiqua le chemi à Tôshiro puis s'inclina, Tôshiro regarda l'homme avec stupéfaction et les yeux grands ouvert puis il lui dit :

-Heuuu, merci beaucoup m'sieur, c'est par ici donc, bah je vais vous laisser, à la prochaine, hehehe.

* Pourquoi s'est-il incliné devant moi, oh non, dîtes moi pas qu'ils m'ont fait monter de grade ! Je pense qu'ils vont me faire monter épéiste de Kiri, mais si c'est le cas, pourquoi ? Je n'ai pas fait d'exploit pour mériter un tel honneur, ou peut-être que c'est pour totalement autre chose, on verra bien *

Le jeune homme ouvrit la porte, il vit devant lui une grande salle avec les dirigeants du pays de l'eau et des conseillers de Ayame, l'actuelle Mizukage. Tôshiro s'inclina en les voyants, ils lui firent signe de s'assoir. Tôshiro obéit et il prit place. Il déposa son Katana sous la table puis il toussa deux fois avant de les regarder tour à tour, ils étaient silencieux comme des assassins qui guètent leur proies, il dit :

-Vous vouliez me voire ? Je suis là, annoncez moi ce que vous avez à me dire, parceque je suis fatigué et j'aimerais rentrer chez moi me reposer s'il vous plaît, excusez-moi, je ne devrais pas vous parler comme ceci. Alors, vous vouliez me voire ?

L'un des dirigeants se leva puis il fit une tête sérieuse, tous les autres se levèrent, puis il prit la parole :

-Nous avons une affreuse nouvelle à vous annoncer, Ayame ne pourra plus être la Mizukage de Kiri, elle pert de son énergie vitale à chaque instant, nous craignons le pire pour elle, nous avons besoin d'un nouveau Kage, et je crois que, enfin, vous voyez ou je veux en venir ? Est-ce que vous voulez...

Tôshiro prit une grande respiration, puis il expira violemment, il regarda le dirigeant et lui coupa la parole :

-Non, je ne veux pas devenir Mizukage, je, je ne pourrais pas assumer se poste, il y a beaucoup trop de traville, et je suis si jeune, je n'ai que seize ans mesdammes et messieurs, je crois que je ne pourrais pas accepter, veuillez bien m'excusez, il y a trop de responsabilité dans se poste, je....

Puis le dirigeant coupa à son tour la parole à Tôshiro, puis il prit un ton un peu plus agressif, il acclama :

-Je crois que vous ne comprenez pas ! Sans Mizukage, le village de Kiri est fichu, vous devez accepter !

Le jeune Hitsugaya se frotta le front, il cherchait un argument pour échapper au post qu'il ne voulait pas occuper, mais il ne trouva rien à dire. Puis il sourrit et il dit avec un peu d'insolance au dirigeant :

-Mais vous semblez oublier quelque chose, je ne suis pas originaire de Kiri, comme le veut la tradition.

Le dirigeant sourrit, il regarda Tôshiro, puis il eut un petit rire et il reprit son sérieux et il répondit :

-Ayame avait raison, vous êtes très mâlin Tôshiro Hitsugaya. Mais, c'était la dernière volonté de Ayame que vous soyez Mizukage, la tradition elle s'en fichait un peut en réalité, et en plus, c'est ici que vous avez appris à devenir un shinobi, c'est tout ce qui importe, alors, vous acceptez maintenant ?

Tôshiro, stupéfait d'apprendre que Ayame voulait qu'il devienne Mizukage, resta bouche bée, puis il dit :

-A partir de maintenant, appellez moi Mizukage, j'accepte ! Mais avant j'aimerais avoir une heure de sommeil s'il vous plaît je suis vraiment fatigué...

Après son heure de sommeil, le nouveau Mizukage se rendit dans son bureau. Un bureau simple avec une chaise, une table et des tirroires, mais il y avait aussi une trappe sous le bureau. Il essaya de l'ouvrir mais cela ne fonctionna pas. Il ouvrit un tirroir pour voire s'il n'y avait pas une clé, mais il entendit des acclamations dehors. Il regarda par la fenêtre et il y vit une foule en délire acclamant son nouveau Mizukage. Le Hitsugaya ouvrit la fenêtre et regarda la foule, puis il cria haut et très fort :

-Vive Kiri ! Longue vie à Kiri !

Les habitans étaient excités et ils acclamaient de plus en plus Tôshiro, puis il rigola un coup et ferma la fenêtre, il se remit au travail. Mais avant, il voulait voire s'il y avait une clé pour la trappe, il en trouva finalement une puis il ouvrit la trappe mystérieuse. A l'intérieure, il y avait une vieille carte de Kiri et les cachettes du village de Kiri, il y avait écrit en rouge '' ces cachettes sont réservés au habitants en dangers ''. Tôshiro compris que cette carte ne devait pas tomber sous la main de n'importe qui. Puis il appela un ANBU et lui demanda une faveure, il le regarda droit dans les yeux et lui dit calmement :

-Monsieur, voulez-vous bien effectué une mission pour moi, trouvez Kuja Jagger et remenez le moi, je dois lui parler. Dîtes lui simplement que le Mizukage veut lui parler, il est possible qu'il ne soit pas à Kiri
Revenir en haut Aller en bas
Kuja Jagger
.:: Jounin de Kiri ::.
.:: Jounin de Kiri ::.
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 10/04/2010

Feuille de personnage
Barre d'Xp:
163/200  (163/200)
Niveau: 3

MessageSujet: Re: Tôshiro devient le Mizukage ...   Mer 2 Juin - 14:09

Kuja se détendait dans son petit appartement à Kiri, il fait plutôt sombre à l'intérieur de son «chez lui», il était tranquillement assis dans le canapé de son salon. Kuja passait que peu de temps là, il était sans cesse en déplacement à cause de ces nombreuses missions qui étaient sa principal occupation, il aimait partir de Kiri, voir de nouveaux horizons, rencontrer des gens, mais pas dessus tous prendre des risques. C'est ce qui donne le ton à la vie d'un shinobi, un shinobi n'est pas censé être quelqu'un qui reste sagement chez lui, entrain de se reposer, il doit être au service totale de sa patrie, de son kage et de son village, c'est du moins la conviction de Kuja. Mais tous cela devait être fait en respectant sa personne et ces conviction, Kuja n'hésiterai pas à refuser une mission ou une requête qui entraverai son nindô qui consiste à protéger le plus d'innocent possible et a éradiquer tout être pouvant tuer ou ayant tuer un innocent. Mais Kuja sait qu'il n'est pas un modèle de honnêteté et de bonté absolu, c'est même plutôt tous le contraire, il ment souvent pour se protéger et pour protéger autrui et c'est aussi un être dénuer de pitié envers ceux qu'il juge indigne de ce traitement. On peut même dire que Kuja a fait couler plus de sang que certains bourreaux. Il fait sa propre justice sans que personne ne le sache, qui n'est pas régis par des lois et règles contraignante, on peut dire qu'il est un tueur de tueur, si quelqu'un échappe à la justice par fuite, pot de vin ou manque de preuve, c'est Kuja qui se chargera de lui. Il pourrait devenir un oï-nin pour mieux accomplir cette tâche, mais il préfère rester proche de sa société, éliminer les criminels locales, contrairement aux oï-nins qui sont toujours hors du village à la poursuite de tueur de haut rang. La vie qu'il menait en ce moment lui plaisait amplement, dans se paisible village, qu'il connait par cœur , qu'il chérit, qu'il respecte et à qui il est extrêmement fidèle. Kuja serait totalement incapable de quitter se monde où il a eut tant de mal à s'intégrer, il pourrait seulement le quitter si le village va contre ces convictions les plus intimes, mais sinon, il n'y a aucune chance qu'il quitte sa patrie. Se jour là Kuja portait ces habits habituels, un T-shirt noire, ces gants de juunin noir avec un petite plaque de métal dessus, ces deux sacoches avec ces petites armes, son bandeau polie et nettoyer sur son épaule droite, mais il lui manquait quelque chose, son katana, il était sur ça la petite table de salon, Kuja ne se lassait pas de regarder son arme, il s'agissait d'un katana de taille normale ce couleur brune et bronze, avec des ornement en forme de flamme sur la partie supérieur de son manche et sur le début du fourreau, sur le fourreau, une petite corde rouge entoure 6 fois son fourreau et forme un nœud. Une arme avec beaucoup de finition pour une si petite famille, avec une lame de bonne qualité avec gravé dessus «Jagger» le nom de la famille de Kuja. Il en prenait très soin il la nettoyait et l'aiguisait presque tous les jours, il ne cessais de se demander comment sa se faisait que son père possédait une telle arme, lui qui n'était qu'un petit paysan...

Mais ce n'est pas l'heure de ressasser le passer, il faut désarmait vivre dans le présent et ne plus penser aux fantômes du passé. Kuja prit délicatement son arme dans sa main et il la contempla longuement, pour ensuite la ranger dans sa place habituel, sur le bas du dos de Kuja. Il s'avança en direction de la fenêtre principal de son salon où les stores étaient encore fermé. Il tourna la pogné de la fenêtre et l'ouvrit doucement, puis ce fut le tour des stores, quand il ouvrit les stores, il fut envahit pas une éblouissante lumière, sa faisait un moment que tant de lumière n'avait pas pénétrer dans cet appartement vide. Dehors il régnait un étonnante excitation, les gens semblaient fêter quelque chose, Kuja ignorait quoi, tous le monde avait le sourire collé aux lèvres. Kuja aimait voir tant de gens heureux et satisfait, sa lui apportait une sorte de autosatisfaction qui étaient dut à la pensée que cela était peut être dût à son nindô. Mais il savait que c'était impossible, ces actions ne font pas la une de la presse. Kuja laissa sa fenêtre tranquille et retourna dans son séjour, il regarda son salon qui était dans un état peut ordinaire pour quelqu'un comme Kuja, pour quelqu'un un peu perfectionniste, le séjour manquait un peu de propreté. Il se mit donc à nettoyer son séjour, il balaya le seul et enleva la poussière de ces meubles, ce manque de propreté était créé par les longues absences de Kuja et le fait que personne ne nettoie cette appartement à part lui. Kuja en venait même un peu à regretter d'avoir un appartement:

*Cet appartement ne me sert vraiment à rien en faite, je n'ai pas besoin d'un tel espace pour ranger mes affaires quand je pars en mission, deux trois casiers feraient l'affaire pour l'ensemble des affaire importante que je possède, se qui me permettrai de quand je reviendrais de mission de juste aller dans un hôtel pour y vivre les peu de jours que j'y reste. Mais bon je n'ai pas à me plaindre, cet appartement et sous la charge de Kiri, ce n'est pas vraiment moi qui le paye, mais bon je n'ai pas vraiment besoin d'un espace aussi grand que ça. C'est un peu du gâchis de mettre de tels appartements à la disposition de personnes qui n'y viennent que trois ou quatre fois par mois dans mon cas. Je devrais peut être ne toucher deux ou trois mots à Mme. la Mizukage. Ou peut être pas finalement, connaissant un minimum Ayame, elle préférera me quereller par ce que je conteste les choix de l'état, je ferais mieux de me taire...*

quelque chose vint soudain interrompre se tendre moment de réflexion que menait Kuja, il fut déranger par un bruit très peu banal pour lui, quelqu'un tapait à sa porte, il tapa trois fois pas très fort. Puis quelques secondes plus tard la personne refrappa trois fois à la porte mais bien plus fort cette fois si. Kuja était vraiment très surpris, on ne vient jamais toquer à sa porte, c'est même peut être la première fois qu'il entend toquer à sa porte, il restât un peu perplexe, il se demandait qui sa pouvait bien être ? Tous sa en se persuadant que la personne c'était surement tromper de porte. Puis la personne tapa une troisième fois à la porte, cette foit c'était vraiment des coups violents, puis la personne derrière la porte s'exclama:

«Kuja Jagger !?! Kuja Jagger !?! Juunin de Kiri !?! Êtes-vous là !?! Il s'agit de quelque chose de très important ! J'ai une très importante information à vous communiquer de la part du Mizukage ! Kuja Jagger ! M'entendez-vous ?!?!»

Kuja n'en croyait pas ces oreilles, il venait de dire plusieurs fois son nom, il dit même son grade, il était donc impossible qu'il s'agisse d'une erreur. Dès qu'il entendit les mots «important» et «Mizukage», il se précipita à la porte qu'il ouvrit brusquement. Il fut très surprit de voir derrière sa porte, quelqu'un habiller tout en noir, avec une capuche et un masque. Il s'agissait des forces spéciales de Kiri, ces shinobis ne rigolent pas, il regarda Kuja dans les yeux, Kuja ne pouvait pas voir le visage de son interlocuteur, il ne pouvait donc pas voire ces expression, si il était surpris, sérieux, fatiguer ou même juste normal. Il était peut être très surpris de voir les yeux rouge sang de Kuja, c'est du moins l'expression qu'ont la plupart des personnes qui voient ces yeux, ces yeux sont plutôt intimidant pour ceux qui les découvre la première fois. Mais ce shinobi ne semblait pas du tous perturber par cela, il était très sérieux et paraissait prendre sa mission très à cœur. Ils s'exclama avec sérieux et avec hâte:

«Kuja Jagger ! Je vous ai finalement trouver ! J'ai un important message à vous transmettre de la part du Mizukage, il veut immédiatement vous voire dans son bureau ! Il a dit que c'était assez important, il m'a désigner pour cette mission ! Il veut vous parlez en personne sur un sujet qui est important à mon avis.»

Kuja fut choquer par ce que lui dit le shinobi, c'est même une mission pour ce shinobi de transmettre se message Kuja, lui un simple juunin de Kiri, que pourrait bien lui vouloir Ayame l'actuelle Mizukage et pourquoi est-ce tant urgent ? Kuja ne comprenait pas du tout pourquoi. En plus quelque chose le choqua en entendant les paroles du shinobi masqué, ils s'agissait du «du Mizukage», «il», «il», «il» et encore un autre «il», tous ces mots reprennent le Mizukage, mais normalement il s'agit d'un Mizukage au féminin. Serait-ce possible qu'un shinobi puisse tant de fois se tromper lamentablement ? Ou bien est ce que c'est Kuja qui est à coté de la plaque ? Mais Kuja n'avait pas trop le temps de se poser des question pour une chose si insignifiante, il regarda le shinobi masqué dans les yeux puis il lui dit calmement et sereinement:

«Entendu, je vais donc me dépêcher de me rendre aux bureau de la Mizukage si cela est si important que vous le dites, je n'aimerai pas la faire attendre plus de temps qu'il n'en faut, mais c'est quand même étrange qu'on ait si besoin de moi tout à coup. Bon je n'ai pas le temps de bavarder comme sa n'est ce pas ? Je vais donc vous laisser, merci de m'avoir apporter si vite se message qui est si important, j'y toucherai un ou deux mots sur votre rapidité à la Mizukage.»

Puis Kuja passa à coté du shinobi masqué qui restât silencieux et tranquille, Kuja lui n'en pouvait plus, il commençait à s'impatienter, il voulait vraiment savoir de quoi il s'agissait maintenant, Kuja n'avait pas l'habitude d'être quelqu'un de si important, mais sa lui plaisait assez. Il fonça pour descendre les escalier de son immeuble, il devait éviter les personnes dans les couloirs pour ne pas leurs foncer dessus, il était vraiment devenu anxieux. Il n'arrêtait pas de s'imaginer tous les scénario possible pour se qu'il pourrait se passer dans la bureau de la Mizukage, des scénario du genre «Kuja le village a énormément besoin de vous ! Vous êtes un ninja exceptionnel !», mais celui-là est d'ors et déjà complétement impossible, il n'a rien qui pourrait lui valoir de tels compliments. Sa pourrait aussi simplement être quelque chose comme «Kuja vous avez démontrer vos talents de discrétions et d'assassinats à maintes reprises ! Nous nous ne pouvons compté que sur vous pour une missions des plus importante ! Vous êtes le plus qualifier pour cela !» mais sa serait étonnant, il y a des shinobis qui ont reçu une formation exprès dans se genre de domaine, comme les oï-nin par exemple. Mais sa pourrait très bien aussi être un tout autre scénario beaucoup moins sympathique, du genre «Vous déshonorez notre pays ! Notre Village ! Nos shinobis ! Nous avons récemment découvert vos crimes ! Vos assassinats non ordonné ! Vous ne méritez aucune pitié pour vos actes !», mais heureusement se scénario est aussi impossible, Kuja ne fait pas d'erreur pendant ces assassinats, il fait très attention de ne laisser aucune trace de lui et s'il s'agissait vraiment de ça, ils se seraient occupé de lui chez lui et non dans le bureau de la Mizukage. Voila ce qui rendait Kuja encore plus anxieux, il se dépêcha de sortir de son immeuble. Dehors, il y avait une foule gigantesque qui émanait du bureau de la Mizukage, comme si tous le monde s'y rendait, toutes ces personnes semblaient très heureuses. Cette agitation avait peut être avoir avec ce qui l'amène dans le bureau de la Mizukage, mais Kuja ne voyait pas du tous de quoi il pouvait s'agir, en plus il en avait pas trop le temps. Il ne prit pas la peine de demander aux personnes dehors de quoi il s'agissait, il s'engouffra dans la foule et tenta de la traverser le plus vite possible. Kuja bousculait beaucoup de gens en allant en direction du bureau de la Mizukage, mais quand les gens voyait son bandeau et son katana, ils se taisaient et ne se plaignaient pas, voilà un des avantages d'être un shinobi, les gens vous respecte. Kuja commença à voire le batiment administratif où se trouvait le bureau de la Mizukage, la foule criait en coeur:

«Vive le Mizukage ! Grande vie à notre grand Mizukage ! Vive la patrie ! Vive notre puissant Mizukage ! Kiri est bien plus sur maintenant avec un tel Mizukage !»

Kuja ne comprenait pas pourquoi tous ces gens criaient ceci, en plus il clamait ces paroles en mettant le Mizukage au masculin, comme si il s'agissait d'un homme, cette fois c'est certains, quelque choses à changer, peut être qu'il y a un nouveau Mizukage finalement ! Kuja bouscula plus violemment les personne devant lui, il était vraiment pressé, il entra dans le bâtiment, puis sans aller à la réception, il fonça dans les escalier, le bureau du ou de la Mizukage se trouvait au deuxième étage. Il se retrouva vite devant la porte du bureau, il restât planter là quelques secondes afin de reprendre un peu son souffle, il se devait de faire bonne impression. Puis il toqua trois fois à la porte et entra dans le bureau, il fut extrêmement surpris en voyant qui il y avait à l'intérieur, il y avait assit dans le bureau du Mizukage, son ami et ancien coéquipier, Tôshiro Hitsugaya ! Kuja n'en croyait pas ces yeux, pour lui il était même impensable que se soit le nouveau Mizukage, il connaissait assez Tôshiro pour savoir que c'était quelqu'un qui n'aimait pas les responsabilité, alors que faisait il là ? Avait il aussi été convoqué ? Kuja lui demanda surpris et intriguer:

«Yo Tôshiro ! Mais qu'est ce que tu fais dans le bureau de la Mizukage ? Tu aime jouer au Mizukage ou quoi ? Tu veux te faire tuer par Ayame ou quoi ? Tous le monde sait qu'elle prend son grade de Mizukage très au sérieux !»

Il dit sa avec un ton de quelqu'un qui plaisantait, mais il était très sérieux, il ne comprenait vraiment pas se que faisait Tôshiro ici, il attend désormais sa réponse avec impatience.
Revenir en haut Aller en bas
Tôshiro Hitsugaya
.:: Godaime Mizukage ::.
.:: Godaime Mizukage ::.
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 10/04/2010

Feuille de personnage
Barre d'Xp:
47/100  (47/100)
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Tôshiro devient le Mizukage ...   Mer 2 Juin - 20:26

Tôshiro qui attendait Kuja son camarade le plus ancien, regardait par la fenêtre, il y avait un beau ciel bleu sans nuage, le soleil était la seul source de lumière visible. Soudain, il entendit toquer à la porte trois fois, il savait qu'il s'agissait de Kuja, il pensait déjà à la tête qu'il allait faire, puis il pensa en fermant les yeux :

* Voilà Kuja qui arrive, je voit déjà sa tête quand je vais lui apprendre que je suis le nouveau Mizukage, c'est vraim que ça ne me ressemble pas ce genre de sale bouleau administratif, mais pourtant, je suis là, assis sur la chaise en face d'un bureau et d'une pile de feuille à signer et à lire et à relire, signer et resigner. Je devrais normalement partir en mission et m'occuper du bouleau comme chasser des déserteurs, espionner des gens. Les combats me manque, je ne pourrais plus me dégourdir les jambes quand je voudrais. Le travail de Mizukage est vraiment un sal bouleau, même si maintenant je suis le chef, je n'ai pas autant de liberté que quand j'étais un simple Juunin Expert, c'est juste dommage, mais bon, pour le moment je dois juste annoncer à Kuja que je suis Kage et lui dire aussi que nous partons pour Konoha, je dois aller là bas pour faire connaissance avec le Hokage ... *

Puis la porte s'ouvrit, Tôshiro regarda Kuja qui était juste devant lui alors qu'il était assis sur la chaise de son bureau. Il voyait bien que Kuja était très surpris, le jeune Mizukage sourrit et regarda Kuja qui dit :

«Yo Tôshiro ! Mais qu'est ce que tu fais dans le bureau de la Mizukage ? Tu aime jouer au Mizukage ou quoi ? Tu veux te faire tuer par Ayame ou quoi ? Tous le monde sait qu'elle prend son grade de Mizukage très au sérieux !»

Tôshiro eut un léger sourrir sur son visage, mais celui-ci s'effaça tout de suite, il annonça quelque chose à Kuja :

-Kuja, je dois t'annoncer une terrible nouvelle, Ayame n'est plus maîtresse de son corps, elle est dans un coma profond et risque de ne plus jamais se réveiller. Elle a dû avoir un choc émotionnelle énorme, je l'ai vu quand elle s'est éffondrée, mais je ne pensais pas que ça irait jusqu'au coma profond, et aussi...

Tôshiro prit une pause, il se leva et mit son manteau de Mizukage, il prit le chapeau dans ses mains et regarda Kuja droit dans les yeux, il ne dit rien pendant un moment, puis il ouvrit la bouche et lui dit :

-Et aussi....on m'a nommé comme le nouveau Mizukage, je suis le Mizukage de Kiri Kuja, c'était une volonté de Ayame, sinon, tu t'imagines bien que j'aurais rennocer, je hais se genre de salle bouleau, mais je ne voulais pas salir la mémoire de Ayame, et je ne voulais pas la décevoir, tu comprends ?

Tôshiro mit son chapeau qui cachait ses yeux en faisant de l'ombre, désormais, on ne voyait plus que le bas de son visage, la bouche et le menton. Il regardait toujours Kuja, avec une sorte de gêne, car il lui semblait qu'il avait trahi Kuja, ils sont équipiés, mais se n'est pas le nouveau post du Hitsugaya qui va gâché son amitié avec le jeune Kuja, ils sont amis pour la vie après tout, il baissa les yeux et pensa :

* Maintenant, il ne reste plus qu'a voir comment il va le prendre, j'espère qu'il ne va pas se fâcher et qu'il me comprendra. De toute façon, on retsera toujours équipié quoi qu'il arrive. J'a beau être Kage, ça ne changera rien. Ah oui, il faut aussi que je lui annonce que nous devons partir à Konoha, j'ai besoin d'un garde du corps, et comme tous les autres ninjas sont en mission, il ne reste plus que Kuja, et heureusement d'ailleur, il est le seul à qui je fasse confiance. Mais avant j'ai envie de voire sa réaction, et comme je le disais tout à l'heure, j'espère qu'il ne va pas le prendre mal. Roh, et puis ces vêtements, j'ai l'air d'un vieu c*n dans ses trucs, mais aussi, j'espère me faire respecter en portant ce Kimono, car ici tout le monde sait que je ne suis pas originaire de Kiri. D'ailleur, il faudrait que j'aille rendre visite à Ayame un de ces quatres, mais tout d'abord, direction Konoha avec Kuja, je ne compte pas rester un éternité, mais juste le temps de faire connaissance, j'ai encore du travail ici à Kirigakure *

Puis Tôshiro continua de regarder son ami Kuja, il s'vança d'un pas, attrapa son Katana et le mit à la façon de Sasuke, puis il essuya son manteau et toussa deux trois fois avant de dire à Kuja Jagger :

-Et, aujourd'hui, nous partons à Konoha, je dois aller voire le Hokage pour lui annoncer mon post de Mizukage et pour faire connaissance avec lui. Les jours qui suivront, nous irons également à Suna, Kumo et Iwa. Mais comme Konoha est la première puissance, nous devons d'abord allez chetz eux, si tu es contre, tu peux me le dire, je ne prendrais pas ça comme trahison ou insulte, c'est comme tu le sens.

Puis il tappa deux fois sur l'épaule de Kuja et avança, il se dirigeait vers la porte puis en avançant il ajoutta :

-Oh, et nous parton pour seulement deux jours, alors prend le minimum possible s'il te plaît, enfin, si tu veux bien venire bien entendu...

Tôshiro attrapa un sac poser là sur la table à côté de la porte puis il agrippa la poignet, et s'apprétait à ouvrire...
Revenir en haut Aller en bas
Kuja Jagger
.:: Jounin de Kiri ::.
.:: Jounin de Kiri ::.
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 10/04/2010

Feuille de personnage
Barre d'Xp:
163/200  (163/200)
Niveau: 3

MessageSujet: Re: Tôshiro devient le Mizukage ...   Lun 7 Juin - 0:43

Kuja se tenait là, debout, face à son coéquipier Tôshiro qui était assit dans le bureau de la Mizukage, étant surpris il lui avait demandé ce qu'il faisait là. Il attendait cette réponse avec une certaine impatience, il regardait le jeune Tôshiro dans les Yeux, il vu qu'il avait fait un sourire, mais qu'en une fraction de seconde se sourire disparu pour laisser place à un visage sérieux. Puis le jeune shinobi de talent annonça une nouvelle qui allait fortement bouleversé Kuja:

«Kuja, je dois t'annoncer une terrible nouvelle, Ayame n'est plus maîtresse de son corps, elle est dans un coma profond et risque de ne plus jamais se réveiller. Elle a dû avoir un choc émotionnelle énorme, je l'ai vu quand elle s'est effondrée, mais je ne pensais pas que ça irait jusqu'au coma profond, et aussi...»

Alors comme ça Ayame n'est plus maîtresse de son corps ?!? Cette jeune femme si forte ? La grande Mizukage ? Kuja n'en croyait pas ces oreilles, cette femme qui aurait put mettre fin à la vie de Kuja ou bien de tout autre bon shinobi en quelque seconde est tombée dans un coma profond causé pas quelque chose qui parait si inoffensif, un choc émotionnelle ! Kuja n'ai pas très bon pour ressentir des émotion, on pourrait presque dire qu'il en ait dénoué, il n'arrive pas à imaginer que quelque chose comme cela puisse mettre une shinobi si talentueuse et si puissante dans un coma profond où les chances de se réveillé son très faibles. Le pire c'est que Tôshiro était près d'elle quand celà est arrivé, il n'a rien put faire pour la sauvé ou bien l'aidé, cette chose que les gens appellent choc émotionnelle est si puissant qu'elle ne nous laisse aucune chance de nous en sortir ? Ensuite Tôshiro s'arrêta brusquement de parler, quelles mots peuvent bien suivre ce «...et aussi...», qu'elle autre révélation allait lui faire Tôshiro qui était assit dans se bureau, si Ayame est dans un tel État, comment se fait il que les gens dehors clament la grandeur du Mizukage, celà voudrait-il dire qu'il y a un nouveau Mizukage ? Mais de qui pourrait il s'agir !?!? Serait-ce possible que ! Puis Tôshiro qui regardait Kuja dans les yeux, il se leva et mit le manteau du Mizukage, puis il prit le chapeau du Mizukage, Kuja en eut le souffle presque coupé en voyant cela. Aucune émotion distinct ne transitait sur le visage don ancien coéquipier, puis il se décida enfin à terminer sa phrase et révéler la vérité sur sa présence ici:

«Et aussi....on m'a nommé comme le nouveau Mizukage, je suis le Mizukage de Kiri Kuja, c'était une volonté de Ayame, sinon, tu t'imagines bien que j'aurais renoncer, je hais se genre de salle bouleau, mais je ne voulais pas salir la mémoire de Ayame, et je ne voulais pas la décevoir, tu comprends ?»

Tôshiro Mizukage, Tôshiro est Mizukage, Kuja étant en état de choc, c'est peut être ce que l'on peut appeler un choc émotionnelle ? Kuja ne pouvait plus bouger pendant quelques secondes, Tôshiro précisa que c'était la volonté de Ayame que se soit lui le Mizukage. L'ancien coéquipier de Kuja, Tôshiro est devenu le représentant du village de Kiri, il a atteint le grade suprême pour un shinobi celui de Kage. Mais il aurait bien voulu renoncer à cette promotion si l'on peut appeler ça comme ça, ce grade est pour Kuja plus un fardeau qu'une réelle récompense, mais comme c'était une volonté de Ayame Tôshiro ne pouvait refuser ça, Kuja comprenait mieux ce qui se passait alors. Kuja aurait surement fait le même choix que Tôshiro si il était confronté à cette situation, il n'aurait pas voulut salir la mémoire de Ayame, mais il se pourrait qu'il ait refuser, devenir Mizukage c'est perdre en quelque sorte toutes ces libertés, on reçoit plein de responsabilité et notre travail de shinobi consiste à signer des tonnes de paperasse et à faire bonne impression auprès du village. Mais Tôshiro était le coéquipier de Kuja, mais plus vraiment maintenant, il a d'autres choses à faire que de s'occuper des missions qu'ils exécutaient souvent ensemble avant, Kuja avait énormément de respect pour son ami et coéquipier Tôshiro, ils avaient dut passer beaucoup d'épreuve ensemble quand ils étaient de simple genins et chuunins. Ce temps là va lui manquer, Kuja savait que Tôshiro n'avait pas choisit de devenir Mizukage, mais il ne pouvait s'empêcher de penser qu'il l'avait trahi en quelque sorte, maintenant ils ne peuvent plus faire de missions ensemble, Tôshiro est le supérieur hiérarchique de Kuja, c'est lui qui va donner des mission à Kuja, Kuja devra même se mettre au garde à vous en voyant Tôshiro, il devra éviter de lui manquer de respect, il devra le vouvoyer, il ne devra pas lui parler comme un amis, leur relation va malheureusement et inévitablement être changé. Kuja ne peut aussi s'empêcher de se demander, pourquoi Tôshiro au lieu de lui, mais la réponse se trouve vite, Tôshiro est un bien meilleur shinobi et quelqu'un d'extrêmement respecté, même si il n'est pas vraiment un «Kirien», les gens le respecte énormément et le vénéré même en ce moment comme le nouveau Mizukage. Puis Tôshiro mit son chapeau de Mizukage sur la tête, le chapeau fit de l'ombre sur son visage, les seules parties que l'on pouvait distinctement voire sont sa bouche et son menton, malgré cette ombre, Kuja put voire que son amis était un peu gêné, Kuja comprenait cette gêne, il aurait surement réagis pareille à sa place. Tôshiro baissa les yeux, il devait peut être penser que Kuja prendrai cette promotion comme une sorte de trahison, c'était compréhensible, mais pour Kuja ce n'était pas très important que Tôshiro soit devenu Mizukage, ils resteront amis pour la vie, après tous ce n'est pas un petit événement comme sa qui va changer leur amitié forgé par les innombrables épreuves qu'ils traversèrent ensemble. Kuja se devait de dire quelque chose à son coéquipier et amis, Kuja sourit et ce n'était pas un faux sourire, puis il attrapa l'épaule de Tôshiro qui était un peu plus petit que Kuja et il lui dit calmement mais joyeusement:

«Alors là Tôshiro ! Je suis sous le choc ! Tu m'as pris au dépourvu, je ne sais même pas trop ce que je vais te dire, je suis si heureux pour toi mon amis et coéquipier ! Tu en as baver pour gagner le respect du village et des shinobis, toi qui n'es pas vraiment originaire d'ici, tu as sut prouver ta valeur et ta fidélité à ce pays et à ce village plus que n'importe le quelle Kirien ! Tu mérite ce titre amplement ! Tu es une personne et un ninja exceptionnel, tu as une bonne morale et le sens de l'honneur, tu es intelligent et malin, tu es fort et courageux, tu as tous ce que doit avoir un leader, un chef. Tu mèneras surement le village au sommet et tu créeras même surement une paix paisible pour notre pays, tu sauras protéger le village et le pays quoi qu'il arrive, je sais que nous pouvons avoir une totale confiance en toi mon amis ! Tu peux compter sur moi pour tous ce que tu veux, je serais à ta disposition, je n'hésiterais pas une seconde à me sacrifier pour te sauver la vie et cela pas parce que tu es Mizukage, mais parce que tu es mon amis. Je te ferais honneur en toute circonstance, je ne tolérerait surement pas que l'on dise du mal de toi, je serais ton plus fidèle allier Tôshiro ! Tu sais que tu peux me faire confiance tous comme moi je te fais confiance mon amis ! Il y a juste une seule chose qui me trouble en ce moment, c'est que maintenant que tu es Mizukage... Je ne sais pas comment t'aborder, je n'ai jamais été l'expert des relations humaines, maintenant que tu es mon supérieur suprême hiérarchiquement, je ne sais pas comment te parler, comme un amis, comme mon supérieur où un peu des deux, j'ai peur de te manquer de respect maintenant ! Tu pourrais me «punir» à cause de cela ! Hahahaha ! C'est sa qui est troublant et bizarre maintenant ! On était à peu près égaux hiérarchiquement avant et on est coéquipier, mais maintenant tu es mon chef, notre relation vas je pense inévitablement être changé, je ne sais pas trop comment m'y prendre... Peut être que je dit n'importe quoi en ce moment Tôshiro ! Je viens de te faire un énorme discoure quand il aurait peut être suffit pour certaine personne de te souhaiter simplement félicitation et bravo ! Mais toi tu es mon ami, peut être même mon seul véritable amis, je te respecte, je te servirais, je te protégerai et je serais à tes coter si tu as besoin de moi, Kuja Jagger Juunin de Kiri !

Puis Kuja lâcha l'épaule de Tôshiro, recula de quelques pas, puis il fit une petite révérence en signe de respect envers son amis, coéquipier et désormais chef. Kuja baissa les yeux en signe de respect, il ne vit pas les émotions que pouvait ressentir Tôshiro, puis quand il sentit que Tôshiro s'avançait, il fit un pas, quand Kuja leva les yeux, il le vit prendre son katana et le mettre sur son dos comme le faisait également Kuja, puis il eut une réaction un peu bizarre, comme si il ressentait encore un peu de gêne, il essuya son manteau de Mizukage et toussa deux ou trois fois, puis il dit à Kuja:

«Et, aujourd'hui, nous partons à Konoha, je dois aller voire le Hokage pour lui annoncer mon post de Mizukage et pour faire connaissance avec lui. Les jours qui suivront, nous irons également à Suna, Kumo et Iwa. Mais comme Konoha est la première puissance, nous devons d'abord allez chez eux, si tu es contre, tu peux me le dire, je ne prendrais pas ça comme trahison ou insulte, c'est comme tu le sens.»

Alors comme ça Kuja allait partir en voyage avec Tôshiro, sa lui rappelle le bon vieux temps, mais cette fois c'est différant, même très différant, ils ne partent pas en mission, ils partent rencontrer les grande puissances, toutes les grandes puissances, Konoha, Suna, Kumo et Iwa. Kuja était ravis d'apprendre ça, cette nouvelle l'honorai et lui faisait plaisir. Il allait pouvoir parler et protéger son amis et chef, mais Tôshiro sembla penser que peut être Kuja ne voudrait pas venir, il avait tort de penser cela, c'était la parfaite occasion pour que Kuja puisse se sentir mieux par apport aux nouveau grade de Tôshiro, en plus c'est un honneur de pouvoir rencontrer les chef des autres nations, Kuja souriait, il était heureux, il regarda Tôshiro, ensuite il lui dit tranquillement:

«J'accepte volontiers Tôshiro, ou peut être devais-je dire Mizukage-sama, je ne pourrais refuser votre... bordel, ha non pardon ! Désoler de te manquer de respect, je voulais dire que je ne pourrais refuser ta proposition, c'est bizarre je sais pas si je dois te tutoyer ou de vouvoyer ! Héhé! Comme je vous ou te l'ai dit avant, je suis là pour te servir maintenant, et sa ne serait pas que vous ou t'insulter ou trahir si je refusait, sa serait aussi trahir mes principes et m'insulter en refusant une mission si simple mais si importante, donc ma réponse et bien sur un grand oui Tôshiro ! Se serait un honneur et un plaisir de t'y accompagner !»

On pouvait très bien voire que Kuja était sincère et heureux, il se tenait droit devant Tôshiro qui dans sa tenue de Mizukage donnait l'image de quelqu'un d'extrêmement sérieux et sévère, c'est surtout à cause de cette tenue que Kuja c'était trompé en parlant et c'était un peu emporter à cause du stress que cela lui causait, mais son stress lié à cette accoutrement s'envola vite, quand Tôshiro tapa deux fois sur l'épaule de Kuja, ce geste le rassura et lui fit comprendre que malgré tous ces changements, rien n'avait vraiment changer entre eux, Tôshiro n'en avait apparemment pas encore finit, il précisa à Kuja:

«Oh, et nous parton pour seulement deux jours, alors prend le minimum possible s'il te plaît, enfin, si tu veux toujours venir bien entendu...»

Kuja fit un signe de la tête pour lui faire comprendre qu'il avait comprit et qu'il était toujours d'accord, puis il Tôshiro prit un sac qui était sur le bureau et ensuite il alla en direction de la porte, il était déjà prêt à partir, contrairement à Kuja qui n'avait encore rien préparé, Tôshiro ouvrit la porte du bureau afin de partir, Kuja qui souriait toujours passa devant Tôshiro et il lui dit d'une voix calme:

«Tu dois surement être pressé Tôshiro ! Donc je vais me dépêcher de rentrer chez moi afin de réunir les affaires qui me seront nécessaire pour ce voyage ! On se donne rendez-cous à la porte du village dans... hum... environ une demi-heure, enfin si sa marche pour toi ! Moi j'aurais amplement le temps de réunir mes affaire dans ce délai, bon je ne vais plus nous retarder Tôshiro ! Je me dépêche de rentrer pou me préparer !»

Il marcha jusqu'au escalier, descendit un ou deux étages en marchant, puis il se mit à courir, il ne voulait pas faire une mauvaise impression en se mettant à courir juste devant Tôshiro c'est pour cela qu'il attendit un peu avant de commencer à courir comme ça, il était pressé de se préparer et de partir avec Tôshiro pour Konoha, ce village qui est réputer pour ces exploit et ces bons shinobis. Il savait qu'en moins de dix minutes son sac serait fait, mais le problème reste la distance à parcourir entre le bureau et chez lui, mais aussi son appartement et la porte du village, c'est un trajet qui est assez long quand même, se qu'il dit à Tôshiro n'était pas totalement vrais, c'est un lapse de temps qui est assez court , c'est pour ça qu'il préfère se dépêcher, il pense que comme ça, le timing, sa sera juste juste...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tôshiro devient le Mizukage ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tôshiro devient le Mizukage ...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Mizu no Kuni :: Kiri Gakure no Sato :: Bureau du Mizukage-
Sauter vers: