AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Daichi le ninja aveugle

Aller en bas 
AuteurMessage
Daichi Taika
.:: Genin d'Iwa ::.
.:: Genin d'Iwa ::.
avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 23/05/2010
Age : 20

Feuille de personnage
Barre d'Xp:
91/150  (91/150)
Niveau: 3

MessageSujet: Daichi le ninja aveugle   Dim 23 Mai - 13:09

.: [ Personnage ] :.

~¤~ Identité ~¤~

Nom : Taika
Prénom : Daichi
Age : 18 ans
Grade souhaité : Genin
Organisation/Village : Iwa

~¤~ Physique / Psychologie ~¤~

Description Physique : ( 5 lignes minimum)

Daichi Taika est un ninja d’Iwa aveuglé depuis l’âge de 5 ans par des ninjas déserteurs venus attaquer son petit village. Il est assez orgueilleux, il se croit fort car même aveugle il peut poursuivre sa voie de ninja. Il ne peut s’empêcher de mettre en avant ses « nombreuses qualités » tel que sa vitesse ou son agilité. En combat il aime narguer ses adversaires en sortant des phrases du même genre que « Ah ! Pauvre minable, tu es bien lent pour un ninja ! » ce qui a le don de mettre en colère ses opposants. Il ne peut pas se faire attirer par les représentants de sexe opposé, comme il est aveugle, il ne peut donc pas voir la séduisante jeune femme se trouvant devant lui… S’il y en a une ! Il est assez généreux, il n’hésite pas à laisser la faim le taillader et donner sa nourriture à ceux qui en ont plus besoin que lui. Il sait garder son calme mais lorsqu’il reçoit la goutte qui fait déborder le vase, il passe dans un état de fureur extrême qui fait couler à flot le sang de ses yeux, son chakra s’agite autour de lui, il enlève souvent son bandeau pour ne pas l’abimer, lorsqu’il passe dans cet état son bandage se désagrège laissant voir ses yeux, il n’y a rien là où il devrait y avoir les globes oculaires ! Juste du vide noir ! Ses sens sont encore plus développés et ses coups sont bien plus puissants. Etant un homme calme il se met rarement dans cet état, il sait contrôler ses sentiments. Daichi est assez matérialiste, il aime faire payer ses services quand il s’agit de missions périlleuses ou même simple mais là le prix est moins élevé. C’est une sorte de chasseur de primes mais il utilise cet argent pour faire le bien en aidant les nécessiteux, une sorte de « Robin des bois ». Il n’est pas envieux des autres et se fiche bien si un être possède une chose qu’il aurait envie de posséder, ça l’aide même à faire plus d’effort pour parvenir à obtenir ce quelque chose.

Description Morale : (5 lignes minimum)

Daichi est un ninja d’Iwa aveugle, à l’origine il a des yeux noirs, maintenant qu’il est aveugle on ne les voit plus car ils sont recouverts d’un bandage et d’un bandeau noir avec un sigle de tête de mort ailé recouvrant l’œil gauche. Son nez est fin et petit, tellement qu’on le remarque à peine sur son visage. Sa bouche est aussi fine, garnie de dents bien blanches entretenues matin midi et soir ! Ses oreilles sont cachés sous ses magnifiques cheveux, cela n’empêche pas son ouïe d’agir pour sa vue. Ses fameux et magnifiques cheveux sont d’un jaune, couleur reflétant la beauté, coiffés en bataille sur son crane et ne sont pas très longs. Des mèches jaunes pouvaient se faire apercevoir du côté « face » de sa chevelure, un petit nid douillet où on aurait l’irrésistible envie de passer une nuit pour se reposer calmement. Daichi ne voit pas mais entend et flaire aussi très bien, étant aveugle depuis sa tendre jeunesse il s’entraina à développer ses autres sens pour pouvoir se repérer ou repérer les choses dans son environnement hostile comme familier. Il n’est pas rare de voir du sang dégouliner sur ses joues et tachant son bandage lorsqu’il use trop de son chakra pour parvenir à ses fins et montrer aux autres qu’il est un ninja tout ce qu’il y a de plus normal. Il n’était pas comme les ninjas de Kumo, des tonnes de muscles sur pieds se comportant pour la plupart comme des berserkers frappant avant et posant les questions après, il est d’une finesse affligeante participant à son incroyable agilité et à sa vitesse. Ses fins bras n’étaient pas du tout taillés pour supporter de trop lourde charge mais plutôt assez taillés pour les bâtons ou les petits coutelas. Ses jambes tout aussi fines que ses bras étaient par contre bien constituées pour le permettre d’atteindre de grandes vitesse de course, pour atteindre de grande hauteur de saut ou de longue distance en nage. Ses jambes sculptées étaient aussi utiles pour donner de rapides coups aux adversaires, bien que ce soit une utilisation première dans la vie d’un ninja, Daichi préfère se battre à distance pour éviter que sa cécité ne lui porte préjudice. Daichi est habillé d’une veste blanche qui se tache facilement mais qui lui donne un certain style avec les bandes noires qui la traversent verticalement. Il a un collier parfaitement circulaire noir et gris avec une chaîne grise qui lui donne aussi son look. Son pantalon et ses chaussures ninjas sont noirs foncés bien accordées ensemble. Son bandeau noir recouvrant son œil gauche lui a été offert par son père lors de leur premier vrai entrainement.

Ce qu'il/elle aime et aime pas : Il aime euuh.... Son cache-oeil et n'aime pas ses ennemis

~¤~ Story ~¤~

Histoire : ( 15 lignes minimum)

L’histoire de notre jeune Taika commence, évidemment, à la naissance du personnage principal : Daichi Taika. Né d’un homme noble et simple et d’une femme à peu près pareille, Daichi est un jeune homme n’ayant ni plus ni moins que les autres. Futur ninja fier de servir la nation de la terre, ou peut-être déserteur ayant renié ses origines, seul l’avenir pourra nous apporter ces informations. Retournons donc à l’enfance de Daichi, quand tout a commencé je dirais… Bon alors, Daichi était donc un petit homme sans rien de particulier, une naissance normale dans une famille normale pour une vie normale. Durant les premières années de sa vie, il grandit sans aucuns problèmes, enfin du moins c’est ce que pensaient ses parents jusqu’au jour où, Daichi était parti jouer avec ces petits camarades, insouciants, ils le laissèrent s’éloigner de son chez lui, pour eux, rien ne pouvait lui arriver de grave. Daichi parti donc jouer pendant quelques bonnes heures, il commençait à se faire tard, tous les enfants jouant dans l’aire de jeux du village retournèrent chez eux, tous sauf Daichi ! Ses parents ne se souciaient de rien, peut-être qu’il était parti s’acheter un petit quelque chose pour gouter ou peut-être s’est-il attarder avec un de ces copains qu’il préférait plus que les autres pensaient-ils, cependant, 2 heures plus tard et toujours pas de nouvelles de Daichi, cette fois les parents du jeune ninja commençaient à s’inquiéter. Ils partirent à la recherche de leur enfant dans l’aire de jeux où lui et ses amis avaient l’habitude de jouer, ils ne trouvèrent rien, rien sauf un corps trainant sur le toboggan, un corps inerte. Le cœur de la mère de Daichi commençait à s’emballer, elle et son mari s’approchèrent doucement du corps et remarquèrent avec effroi qu’il s’agissait bien là du corps de leur petit. Les deux adultes se stoppèrent nets, la mère s’avança et prit son fils dans les bras en pleurant, du sang dégoulinait des yeux de Daichi mais comme ils étaient fermés nous ne voyons pas leur état. Le père de jeune enfant le prit des mains de sa mère et brusquement il sauta de toit en toit vers l’hôpital le plus proche pour y déposer son fils. La mère était restée sur les lieux et suivit ensuite son mari avec quelques minutes de retard. Une fois arrivés à l’hôpital, ils demandèrent un médecin d’urgence pour leur fils, les secrétaires les assomma de questions pour connaître la gravité de l’état de l’enfant, le père était fou de rage, il cria les réponses qu’ils attendaient, frappa du poing le bureau et tout ça en larmes. Un médecin parvint enfin à se libérer et prit en charge le jeune Taika. Après une très longue attente dans la salle prévue à cet effet, le médecin taché de sang sortit de la salle, il enleva son masque hygiénique au même moment le père de Daichi se leva et dit :

- Comment va-t-il docteur ? Est-ce qu’il va s’en sortir ?

Le médecin le regardait attentivement sans aucune expression sur son visage, sa bouche s’ouvrit enfin et ses mots en sortirent :

- Il a eu de la chance, il va pouvoir vivre mais….

La tête des parents de Daichi se leva et ils écoutèrent ce que le médecin avait à dire, la mère se leva de son siège et dit :

- Mais, quoi monsieur, qu’est-ce qu’il a ?

Le médecin prit une bouffée d’air et dit :

- Votre fils a perdu ses yeux, nous soupçonnons qu’il a été attaqué pendant qu’il jouait, il ne peut plus voir, il est aveugle.
Les yeux de la mère se remplirent de larmes qui roulèrent sur ses joues. Le père se mordit la lèvre, il passa son bras autour de sa femme et la serra contre lui pour la réconforter. Il adressa un signe de tête reconnaissant au médecin et lui demanda :

- Pouvons-nous aller le voir ?

Le médecin lui donna la permission d’un signe de tête. Les trois adultes entrèrent dans la chambre de Daichi, le petit était allongé sur un lit, des bandages sur les yeux, en entendant les pas, il essaya de se relever mais le médecin lui demanda de rester allongé pour ne pas brusquer son corps et ne pas déclencher de nouveaux problèmes. « Daichi » dit la mère en pleurant, elle ne supportait pas de voir son fils qui lui ne pouvait pas voir. Elle offrit un baiser sur le front de son fils et demanda à son mari si ils pouvaient retourner chez eux car elle avait besoin de repos, le père de Daichi accepta et tous deux partirent chez eux, en chemin, les deux parents engagèrent un dialogue, ouvert par l’homme :

- Alors… Ta réaction ?
- Comment ça ma réaction ?
- Comment tu comptes faire maintenant que notre enfant est aveugle à l’hôpital ?
- Tu veux dire quoi par là ?
- Comment tu vas te comporter quand il rentrera à la maison ? Je ne pense pas que tu vas continuer à vivre avec un aussi large sourire…
- Oui, mais c’est toujours notre fils, tu crois que juste parce qu’il est devenu aveugle je vais changer ma façon de vivre, mon opinion sur lui ? Vraiment voila une pensée de toi qui me déçoit Furui!
- Furui… Cela fait bien longtemps que tu ne m’as pas appelé par mon prénom, Kôhai…
- Toi aussi, ça fait longtemps que je n’ai pas entendu mon prénom sortir de ta bouche, c’était toujours des petits noms d’amour, parfois ridicules parfois romantiques…
- On s’éloigne de notre sujet, revenons à Daichi, maintenant qu’il est aveugle, il ne pourra pas devenir ninja et étant notre seul fils, plus personne ne couvrira notre descendance, je ne pense pas qu’un aveugle pourra survivre longtemps…
- Tu doutes de lui ? Tu verras ! Si il y met du cœur il deviendra un grand ninja, et pour te prouver qu’un aveugle peut survivre nous l’entrainerons à utiliser une arme ! L’arme de son choix, celle qu’il choisira, juste par le toucher, sans voir, il se battra armé !
- Hmmm…. Tu veux sa mort on dirait, s’il choisit une arme trop dangereuse pour lui il risque d’y rester ! Nous verrons bien, nous l’enverrons à l’académie ninja, il y forgera ses connaissances en combat et à la vie des ninjas !
- Et je te préviens, tu as intérêts d’être vraiment très fier de lui !

Un petit sourire s’esquissa sur le visage de Furui, lui et sa femme arrivèrent chez eux, Daichi était toujours à l’hôpital mais d’après les informations du médecin il devrait pouvoir retrouver son foyer la semaine prochaine. 1 Semaine plus tard, le petit aveugle put sortir de l’hôpital et rejoindre ses parents, dés lors qu’il arriva chez lui, ses parents lui demandèrent de s’asseoir car ils avaient besoin d’avoir une petite discussion au sujet de sa vie de ninja. Kôhai lui donna un jus de fruit, elle s’assit à côté de son mari et la discussion commença :

- Daichi, maintenant que tu es aveugle, il va être difficile pour toi de devenir ninja, même pire, je crois qu’il va te falloir abandonner cette voie !

Daichi était surpris, il ne pouvait pas voir où étaient ces parents, alors il lança au hasard devant lui :

- Quoi ?! Abandonner la voie de ninja ? Jamais de la vie ! Je suis né pour en devenir un et je n’abandonnerai pas tant que je n’aurais pas au moins pu atteindre le grade de Genin ! Quitte à y laisser ma vie !
- Je me doutais bien de cette réaction Daichi, c’est pourquoi ta mère et moi avons mis en place une proposition pour toi, libre à toi de la refuser, notre proposition est la suivante : Nous allons t’envoyer à l’académie, si jamais tu t’en sors assez, nous en arriverons au moment où tu devras choisir une arme qui te convient et enfin tu t’entraineras avec !

Daichi resta sans voix, il n’imaginait pas que ses parents avaient déjà concocté un plan sans même lui en parler, l’idée était alléchante Daichi réfléchi un instant et fit tomber son jugement :

- … D’accord ! Je veux bien essayer !
- Je suis contente de voir que même aveugle tu ne perds pas espoir Daichi !

Daichi et ses parents étaient contents que la discussion se soit bien terminée, c’était déjà décidé, Daichi ira à l’académie des ninjas ! Bon, plusieurs années passèrent mais il n’y a que des choses vraiment inintéressantes donc je ne vais pas les raconter, passons plutôt le jour de son apprentissage à la maitrise des armes, un moment beaucoup plus intéressant. Alors, Daichi s’était épanoui avec les autres petits de l’académie et nous pourrions même dire que personne ne remarquait qu’il était aveugle, les gens s’adressaient à lui normalement, jouaient avec lui normalement et il reçu une éducation normale donc sa cécité n’affectait en rien ses activités sociales. Les cours où le professeur faisait des démonstrations posaient par contre un petit problème car ne pouvant le voir il était dur pour lui de reproduire ses gestes, mais Daichi ne s’en fit pas, après les cours il restait avec le professeur quelques temps qui lui expliquait oralement de manière plus approfondies. Donc Daichi put se passer de la vue pour étudier, nous en arrivons au jour où Daichi allait apprendre à se servir d’une arme. Ses parents ne lui dirent rien ce matin sans école, ce matin spécial. Une fois réveillé, Daichi ne s’attendait pas a heurté son père qui attendait derrière la porte de sa chambre, Daichi se frotta le front et dit :

- Papa ? C’est toi ? Que fais-tu ici ?

Furui ne dit rien, il se contenta d’attraper brutalement son fils qui essaya de se défendre mais sans grand succès, Furui le mit à terre doucement et dit :

- Tu vois ? Tu n’as pas pu te défendre, peut-être qu’avec une arme tu aurais pu… Nous allons donc t’emmener chez l’armurier du village, là-bas tu choisiras l’arme qui te conviendras, ne regarde pas le prix tu prends celle que tu veux et nous irons apprendre à la maitriser.
- Mais papa, comment sauras tu la maitriser si tu ne la jamais vu, jamais utiliser ?
- Ne t’inquiète pas, je me suis déjà bien familiariser avec les armes que vend notre armurier qui est de la famille alors tu n’a pas à t’en faire, choisis bien car tu n’auras droit qu’à une seule arme !
- D’accord, j’ai compris !

Furui et Daichi Taika allèrent donc chez l’armurier du village, le grand jour où Daichi allait apprendre à maitriser une arme était enfin arriver. Après une longue marche silencieuse, Daichi et son père arrivèrent près d’un petit bâtiment où était placé un panneau avec les mots « armes et armures » écrits dessus, ils entrèrent l’un après l’autre, devant eux se dressait un comptoir avec derrière un homme plutôt costaud et borgne. L’homme en voyant Daichi et son père entrer eut un sourire et dit à ses clients :

- Bonjour et bienvenue dans « Le repaire des mercenaires », je suis Jûrai le maître des lieux.

Furui regarda Jûrai avec un sourire, il avança jusqu’au comptoir et dit en souriant :

- Tu ne me reconnais pas ou quoi ? C’est moi, Furui, ton frère ! Pas besoin de tant de formalité pour la famille !
- Furui ? Petite crapule tu m’avais pas dit que tu amèneras ton fils ici ! Alors, comment il s’appelle ? Et pourquoi il cache ses yeux ?
- Daichi est aveugle depuis un certain temps maintenant, mais tout va bien ne t’en fais pas !
- Ah il a essayer de se sacrifier un œil pour ressembler à son vieil oncle ? Mais non je plaisante, alors, quel bon vent t’amène ici ? T’es venu faire des emplettes ?
- Je suis ici pour acheter une arme pour Daichi, il va s’entrainer pour devenir plus fort.
- Plus fort ? Ah la quête de puissance, ça m’est arrivé aussi quand j’avais sa taille et que je portais pas plus que 2 rondins de bois ! Aller, qu’est-ce qui lui ferais plaisir à ton p’tit bonhomme ? Une hache ? Une épée ? Une lance peut-être ?
- Et bien je ne sais pas encore, je lui ai demandé de choisir celle qui lui convient. Daichi, tu peux y aller !
- Mais je sais pas si tu avais remarqué mais, il ne voit pas les armes !
- Je sais gros malin ! Justement j’allais te demander de lui montrer par le toucher !
- Ah oui je vois, bien sûr p’tit frère !

Jûrai contourna son comptoir pour aller aux vitrines contenants les armes. Il y en avait de toute sorte ! Des longues, des courtes, du bois, du métal, c’était une farandole d’outils de guerres ! Furui approcha Daichi de son oncle qui lui demanda quelle sorte d’arme il voulait. Daichi ne savait pas quoi répondre, il tâta les armes avec prudence pour voir un peu les constitutions, après un long moment de réflexion, Daichi dit :

- Papa, je veux une arme de jet ! Un genre de shuriken mais qui reviendrait à moi quand je le lancerais !

Le père regarda l’oncle, il le fixait comme s’il posait une question, de suite Jûrai compris et les emmena à la vitrine des armes correspondantes au choix de Daichi. Furui n’était pas surpris de voir comment les vitrines de son grand frère étaient remplies, un vrai requin des marchés celui-là, il n’imaginait même pas le contenu de son tiroir-caisse ! Daichi tâtait les armes, en touchant une particulière, il sentit une sorte de vibration, comme un lien qui passait de lui à cette arme. Il sentait qu’elle l’attirait, il se tourna vers son père sans lâcher l’arme et dit :

- Papa, c’est celle là que je veux !

Furui suivit du regard le bras de son fils et vit sa main posée sur un shuriken géant, une arme de jet efficace avec effet boomerang d’après les informations inscrites sur sa carte. Furui, d’un signe de tête, montra le comptoir à son frère, le vendeur saisit l’arme et l’emmena puis le posa sur la grande table de bois. Furui sortit son porte-monnaie et attendit d’entendre le prix. Jûrai tendit l’arme au fils de son frère, Furui demanda :

- Alors, c’est combien ?

Jûrai fronça ses gros sourcils et dit :

- T’as rien à payer imbécile ! Entre frère tu crois que je vais pas faire un p’tit geste, surtout pour ton gosse ! Je suis sûr qu’il deviendra un brave gamin, un bon ninja !

Furui souri et remercia son frère, il prit le shuriken et le mit dans les mains de son fils qui le tenu, il posa la main sur sa tête, se retourna et ils s’en allèrent pour commencer l’entrainement. Ils sortirent alors du magasin d’armes pour aller enfin s’entrainer. Ils marchèrent silencieusement vers les terrains d’entrainements du village, un espace désertique comme le reste des lieux de ce village. Daichi tenait fermement le shuriken géant dans ses mains, une force mystique le rallier à cette étoile destructrice, Furui se tenait devant lui, accroupi, il dit à son fils :

- Daichi, maintenant je vais t’apprendre à manier ce shuriken géant, comme tu es aveugle, familiarise toi d’abord avec sa forme, ses pointes, ses creux, touche le de part en part prudemment pour ne pas te couper. Une fois que tu auras compris un peu la constitution de ton arme, tu vas le prendre de la main avec laquelle tu es le plus habile, tu vas te concentrer et le lancer droit devant toi ! Ne le lance pas trop fort, il ne faut pas non plus que tu aveugles un autre petit ! Attends, tourne toi un peu vers la droite, il y a un arbre devant toi alors essaye de planter ton shuriken dedans !

Daichi se tourna dans la direction que son père lui indiqua, il ne voyait pas l’arbre donc ça ne va pas être du gâteau de planter le shuriken dedans ! Daichi prit son shuriken avec la main droite, il se plaça en position pour le lancer mais en manque de confiance il se redressa, il était un peu gêné de ne pas voir où il allait lancer son arme. Il craignait de toucher un civil ou une personne quelconque et qu’il la blesse plus ou moins gravement, il ne croyait plus en lui, il s’assit par terre, croisa les bras et dit :

- Papa j’y arrive pas !

Furui se frotta les yeux, il dit à son fils d’une voix déçue :

- Daichi, tu ne dois pas te décourager à la moindre difficulté, en faisant comme ça tu n’avanceras pas ! Il faut que tu croies en toi et dis-toi bien une chose « À cœur vaillant rien n’est impossible ! ». Une phrase que me répéter souvent ton grand-père, ta mère et moi nous croyons beaucoup en toi mais si toi tu n’y mets pas un peu du tiens tes efforts seront vains. Bon, je vais te donner un objet ayant une grande valeur sentimentale car il a été fait par ma mère et remit par mon père, aujourd’hui je te le donne alors prends en bien soin !

Furui s’approcha de son fils dans son dos, il prit un objet de sa poche, cet objet était noir, il le passa à la tête de Daichi et le plaça sur ses yeux. Le bandeau était noir avec une image blanche marquée dessus, cette image représentait une tête de mort ailée, un signe distinct des pirates. Furui se déplaça devant son fils et il dit :

- Je t’ai donné un bandeau créé par ma mère porté par mon père, par moi et maintenant par toi ! Avec ce bandeau tu devras te remémorer les aventures de ton grand-père que je t’avais raconté pendant toutes ces années et tu verras toute la détermination dont disposait ton grand-père et essayer de faire preuve de la même qualité ! Maintenant reprends moi ce shuriken et entraine toi !

Daichi ne dit rien, il repensa aux combats menés par son grand-père et au jour de sa mort, mort sacrifié de son gré pour protéger sa mère enceinte de lui-même. Il se sentait nul, faible, impuissant, mais il se dit qu’il devait le faire pour son grand-père qui s’est sacrifié pour lui, en héros, un vrai ninja. Toujours dans le silence il reprit le shuriken, se releva et se mit à se concentrer. Il lança le shuriken avec une grande puissance, celui-ci passa près de l’arbre, l’effleura même ! Le shuriken revint dans sa main mais Daichi ne savant pas où il allait arriver ne se souciait de rien. Furui s’interposa et attrapa le shuriken en vol. Au moins, Daichi eut le courage de le lancer, il faudra aussi lui apprendre à le rattraper. Il réessaya plusieurs fois jusqu’à ce qu’il parvint à percer l’arbre tellement le lancer était puissant ! Mais surtout, il apprit aussi une autre chose que son père ne devait pas s’en douter, il pouvait injecter un peu de son chakra de vent dans son arme pour la rendre plus tranchante, plus destructrice ! Il utilisait ce point pour que même si son shuriken passait à côté de l’arbre il le blesserait quand même. Pour rattraper son shuriken, Daichi se souvint du « lien » qui passa entre lui et l’arme pendant qu’il choisissait encore son arme, il fit un essai, lança son shuriken volontairement à côté de l’arbre et quand il revint, Daichi se servit du lien pour localiser l’arme et le reprendre sans grands problèmes. Il avait réussi à maitriser l’arme avec une telle facilité, Daichi avait, selon sa mère, un avenir prometteur.

Nindo : A coeur vaillant rien n'est impossible!

.: [ Vous ] :.

Prénom : Julien
Age : 12 ans...
Ville : Le port
Où avez vous connu le forum ? Shin-Naruto (ex-Udon et ex-Kiba ^^)

Code 1: Validé by Yukio (un hommage?)
Code 2: Validé by Yukio
Revenir en haut Aller en bas
Shin Atsuma
.:: Chuunin de Suna ::.
.:: Chuunin de Suna ::.
avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 11/04/2010

Feuille de personnage
Barre d'Xp:
0/0  (0/0)
Niveau:

MessageSujet: Re: Daichi le ninja aveugle   Dim 23 Mai - 16:46

oh , un autre ninja aveugle Very Happy Bienvenue Smile
Revenir en haut Aller en bas
Daichi Taika
.:: Genin d'Iwa ::.
.:: Genin d'Iwa ::.
avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 23/05/2010
Age : 20

Feuille de personnage
Barre d'Xp:
91/150  (91/150)
Niveau: 3

MessageSujet: Re: Daichi le ninja aveugle   Dim 23 Mai - 17:55

Merci =D pouvoir aux aveugles!
Revenir en haut Aller en bas
Gaara
.:: Fondateur // Godaime Kazekage ::.
.:: Fondateur // Godaime Kazekage ::.
avatar

Messages : 340
Date d'inscription : 02/04/2010

Feuille de personnage
Barre d'Xp:
51/100  (51/100)
Niveau: 2

MessageSujet: Re: Daichi le ninja aveugle   Dim 23 Mai - 23:28

Tu es validé Genin d'Iwa félicitations Wink

_________________



~ Je te ferais ressentir la souffrance.... Invité ~
Revenir en haut Aller en bas
http://shin-world.forum-actif.eu
Daichi Taika
.:: Genin d'Iwa ::.
.:: Genin d'Iwa ::.
avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 23/05/2010
Age : 20

Feuille de personnage
Barre d'Xp:
91/150  (91/150)
Niveau: 3

MessageSujet: Re: Daichi le ninja aveugle   Lun 24 Mai - 8:48

Merci merci ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Daichi le ninja aveugle   

Revenir en haut Aller en bas
 
Daichi le ninja aveugle
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Forum :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers: