AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La naissance d'une amitié

Aller en bas 
AuteurMessage
Uchitoru
.:: Chuunin de Konoha ::.
.:: Chuunin de Konoha ::.
avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 11/04/2010
Age : 32
Localisation : France

Feuille de personnage
Barre d'Xp:
240/450  (240/450)
Niveau: 9

MessageSujet: La naissance d'une amitié   Dim 2 Mai - 21:52

Je marchais dans les rues de Konoha après mon énervement après Onosuké et Hiashi. Ma main tremblait encore un peu mais je commençais a me calmer. Quitter Konoha me semblait de plus en plus la meilleure chose a faire. Personne ici ne serait capable de comprendre mon geste et ne me le pardonnerait. Je m'arrêtais au milieu de la rue, les gens passant autour de moi. Je me perdais dans mes pensées. Je me dirigeais alors vers une petite ruelle un peu plus sombre. Une partie de mon visage était toujours noire, recouverte par cette matière.

*Ces ninjas ... ils ne comprennent rien. Ce gamin, Onosuké, orgueilleux. Il n'imagine pas ce dont je suis capable. Il me rabaisse, me prend pour un incapable. Il veut que j'abandonne, que je ne soit pas ninja ...*


Comme mes parents !!!

Je venais de crier cela tout haut. Ma colère grandissais et la moitié de mon visage était recouverte de cette matière. La partie sombre de mon visage était complètement modifiée. Mes dents étaient bien visible et mon oeil était devenu rouge. Je ressemblais presque a un monstre. Un enfant m'aperçus et se mit a courir dans la rue en criant qu'il avait vu un monstre. Il avait surement raison. J'étais un monstre. Ma place n'était pas a Konoha. Je repensais alors à ce ninja que j'avais croisé et qui m'avait parlé d'un groupe de déserteur nommé Akatsuki. Apparemment eux aussi seraient des monstres dans leur genre. Je n'aurais pas de soucis parmi eux. En fait j'étais comme eux, un assassin dénué de toute humanité.

Je ne suis pas digne de Konoha.

Je frappais alors le mur a coté de moi avec ma main rendue entièrement noire et mes doigts rendus griffes. La colère m'envahissait de plus en plus en me changeait. Cependant une partie de moi luttait pour ne pas céder a cette dernière. A ce moment, la moitié de mon corps était noir et je restais immobile, dos aux passants. Jecraignait d'être vu mais mes efforts pour lutter contre ma colère me paralysaient.
Revenir en haut Aller en bas
Hinata Hyûga
.:: Chuunin de Konoha ::.
.:: Chuunin de Konoha ::.
avatar

Messages : 364
Date d'inscription : 13/04/2010
Age : 25

Feuille de personnage
Barre d'Xp:
69/450  (69/450)
Niveau: 9

MessageSujet: Re: La naissance d'une amitié   Dim 2 Mai - 22:11

Après être partie de chez Ichiraku, Hinata alla se balader dans le centre ville et flânait devant les magasins. Elle ne regardait pas vraiment les vitrines mais elle était en plein milieu de ses pensées. Pourquoi Uchi’ avait-il réagit de cette manière ? Et pourquoi était-il sorti du restaurant si vite ? Toutes ces questions tournaient dans sa tête, quand justement, elle l’aperçu.

« Qu’est-ce qu’il a sur le visage, cette matière est étrange. »

Puis, elle commença à le suivre, ce qui n’était vraiment pas dans ses habitudes. Hinata avait l’impression qu’il errait sans but, quand il releva la tête pour s’enfoncer dans une des multiples ruelles sombres de Konoha.
Puis elle l’entendit hurler tout haut. Ce cris, il y avait de la colère mais aussi beaucoup de souffrance dans le ton de sa voix. Puis cette matière recouvrit encore son visage et elle pu apercevoir son œil rouge vif. Mais Hinata ne fut pas effrayer le moins du monde, Au contraire de l’enfant qui criait qu’il venait de voir un monstre. Elle arrêta l’enfant dans sa course et lui dit :

« Arrête de crier petit, ce n’est pas un monstre. Ne t’en fait pas. Allez rentre chez toi maintenant »

Après avoir réconforté, elle vit Uchitoru taper dans un mur et dire qu’il n’était pas digne de Konoha. C‘est à ce moment qu’Hinata décida d’entrer en scène !

« Ne dis pas de bêtise, bien sur que tu es digne de Konoha, lui dis-elle d’une voix douce. Je sais que traverse des épreuves difficiles, il suffit de te regarder. Mais ne te fais pas souffrir de cette façon, ça ne sert à rien. Je ne connais pas ton histoire et je sens que tu ne nous as pas tout dit tout à l’heure, mais quoi qu’ils se soit passé dans ton passé, c’est l’avenir qui compte. Et ce sont nos choix présents qui vont déterminer la personne que tu es réellement. »
Revenir en haut Aller en bas
Uchitoru
.:: Chuunin de Konoha ::.
.:: Chuunin de Konoha ::.
avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 11/04/2010
Age : 32
Localisation : France

Feuille de personnage
Barre d'Xp:
240/450  (240/450)
Niveau: 9

MessageSujet: Re: La naissance d'une amitié   Dim 2 Mai - 22:54

J'entendis la voix de Hinata derrière moi. La colère était toujours la mais semblait stabilisée. Je restais toujours immobile dos à elle. Je ne voulais pas la blesser ou la tuer. C'était une des seules personne actuellement en qui j'avais plutôt confiance. Je me retournais lentement pour la regarder. Mon visage était toujours changé en partie et ma main tremblait. Elle essayait de me réconforter ce qui me calma un peu. Ma respiration était saccadée et mon oeil normal versait une larme. Ma voix avait elle aussi un peu changé, plus grave.

Tu ne devrais pas être la. Tu prends des risques toi et ceux qui sont mes coéquipiers. Je ne suis pas un ninja ordinaire. Je suis un monstre créé pour détruire. Konoha a déjà subit trop de peine venant de moi. Je ne suis pas autorisé a rester ici. Tu ne connais pas la vérité sur ma nature.

Plus je lui parlais et plus la protection noire se dissipait. Mon visage était presque redevenu humain. Ma main cependant tremblait toujours et était toujours dans cette forme menaçante. Je me reculais un peu pour me mettre un peu plus dans l'ombre. J'avais honte de mon état actuel.

Hinata Hyyuga. Je suis bien plus dangereux en restant a Konoha. J'ai déjà tué et je pourrais recommencer. Toi et Hiashi ne méritez pas cela. Je ne suis qu'un monstre né pour tuer ... comme ceux dont on m'a parlé ... Akatsuki. Je ne vaux pas mieux qu'eux.

Je la regardais alors, hésitant a lui raconter la vérité mais je ne le voulait pas encore. Je lui raconterai tout plus tard, avant de partir. En attendant je me devais de me reprendre et de les protéger. J'eus alors une idée qui la sauverais pour l'instant. Je surchargeait mon corps avec mon chakra en changeant intérieurement la forme de la matière noire afin de m'épuiser. La matière noire se dissipa alors complètement et je tombais assis par terre. Je m'étais mis hors d'état de nuire pour l'instant. Je la regardait en souriant a nouveau mais cette fois, ce fut un vrai sourire. Il n'était plus sadique. J'étais adossé au mur, la regardant.

Hiashi va t'attendre si tu reste la. Tu dois avoir des choses a préparer. Dépêche toi. J'ai pas besoin qu'une enfant vienne me tenir la main, surtout une genin comme toi.

Je me relevais doucement en attendant sa réaction. Je n'avais presque plus de force mais je la regardais très sérieusement pour ne pas le montrer. J'avais toujours été seul et je m'en étais sorti. Il n'y a pas de raison qu'elle m'aide. J'étais capable de me débrouiller sans elle et ce sera de même lors des missions.



Revenir en haut Aller en bas
Hinata Hyûga
.:: Chuunin de Konoha ::.
.:: Chuunin de Konoha ::.
avatar

Messages : 364
Date d'inscription : 13/04/2010
Age : 25

Feuille de personnage
Barre d'Xp:
69/450  (69/450)
Niveau: 9

MessageSujet: Re: La naissance d'une amitié   Lun 3 Mai - 7:44

En entendant ces paroles, Uchitoru ne bougea pas d’un pouce. C’est quand Hinata eu terminé de parler qu’il se retourna lentement. Et elle pu voir encore une fois cette étrange matière noir qui faisait apparemment toute sa force. De son œil non changé, il pleurait. C’était très rare de voir un ninja dans cet état, et cela prouvait que la situation était non seulement compliquée mais aussi grave. Il lui dit qu’elle ne devrait pas être là, que c’était dangereux et que Konoha avait déjà subit trop de peine par sa faute. En lui parlant, il avait l’air de se calmer et il redevenait à peu près normal. C’est alors qu’il dit quelque chose qui fit froncer les sourcils d’Hinata, il se disait comme l’Akatsuki. Il avait également un air hésitant sur le visage comme si il voulait lui dire quelque chose.

« A la minute où je t’ai vu, j’ai su que tu n’étais pas un ninja comme les autres. Et ton comportement me l’a prouvé de bien des façons. Je dois t’avertir que si tu voulais passer inaperçu c’est manqué. De plus, si tu étais vraiment un monstre comme tu le dit si bien, si tu ressemblait vraiment aux Nunkenins de l’Akatsuki, je serais déjà morte et tu n’aurais pas fait tout ce travail pour te calmer. Mais tu as raison sur un point je ne connais pas ta véritable nature. Mais j’ai une sorte de don pour cerner les gens dès que je les voie, si tu étais vraiment dangereux pour moi je ne serais pas là, si tu étais vraiment dangereux je serais en position de défense et comme tu peux le voir ce n’est pas le cas. »

Uchitoru fut silencieux, jusqu’à ce qu’il tombe par terre d’un seule coup. Et un sourire se dessina sur son visage. Un sourire sincère. Il me fixait et ces yeux étaient calmes. C’est avec les yeux qu’on peut cerner la personnalité des gens et leurs sentiments. A ce moment là, il était calme. Il parla à Hinata pendant quelques secondes et se releva doucement en attendant sa réponse.

« Pourquoi m’attendrait-il ? Je suis assez grande pour préparer mes affaires toutes seules et de plus j’ai déjà toute mes affaires avec moi. »

Dans cette réflexion sur son père Hinata avait été douce comparé à d’habitude. Généralement, l’allusion à son père ne le mettait pas de très bonne humeur.

« Le rendez vous est dans un trois quarts d’heure, je n’ai nullement besoin de me dépêcher. Et puis je suis têtu tu sais et quand j’ai quelque chose dans la tête impossible de me l’enlever, c’est de famille je pense cette ténacité »

Hinata parlait toujours d’une voix douce. C’était surtout pour ne pas réveiller la colère de se ninja étrange. Elle le fixait dorénavant, et elle hésitait à lui faire un reproche mais elle su qu’elle ne risquait rien et puis de toute façon, elle était une ninja.

« Pour ton information je ne suis pas une enfant. Je suis peut être genin, mais pour moi le grade ne veut strictement rien dire. Et venir te tenir la main n’est pas mon but. J’ai juste envie de t’aider. Même si ça ne sera pas simple, c’est possible je le sens. Et puis ce serait plus simple si nous devenions amis non ? Parce que dans tous les cas tu m’auras sur le dos. Et cela ne veut pas dire que tu auras besoin de me protéger, ça je sais le faire seule. Mais seulement quand dans les moments difficiles, je serais là. »

En s’engageant à devenir son ami, Hinata savait qu’elle prenait des risques, mais elle s’en fichait. Elle savait reconnaître les gens qui ont besoin d’aide. Seul il ne pourrait pas surmonter cette douleur qui le tiraille au fond de lui. C’était décidait, elle allait l’aider qu’il soit d’accord ou non. Hinata attendait un peu anxieusement sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Uchitoru
.:: Chuunin de Konoha ::.
.:: Chuunin de Konoha ::.
avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 11/04/2010
Age : 32
Localisation : France

Feuille de personnage
Barre d'Xp:
240/450  (240/450)
Niveau: 9

MessageSujet: Re: La naissance d'une amitié   Lun 3 Mai - 8:37

Je regardais Hinata, touché par ses mots. Elle voulait être mon amie. Cela me surprenait au plus au point. Les derniers amis que j'avais eu avaient soit été tué de ma main soit m'avaient trahi. Pour moi l'amitié était très relative et les seuls vrais amis que j'avais eu n'étaient pas de ce monde. Mon sourire retomba pour laisser place a une expression assez indifférente. Le ton de ma voix quand à lui devint très sérieux et sans émotion.

C'est bien trop dangereux d'être mon amie. Déjà que je voulais partir en mission seul ou avec des ninjas extrêmement forts pour ne pas risquer de les blesser et je me retrouve avec vous. Tu devrais uniquement te méfier de moi et de ce que je pourrais te faire. J'ai tué la plupart de mes anciens "amis".

J'avais prononcé le mot ami d'une manière assez cruelle. Je voulais lui faire comprendre que, à force d'avoir été trahi, je n'accordais plus vraiment ma confiance aux gens. J'étais devenu bien trop méfiant. Je restais dans l'ombre de la ruelle a une distance raisonnable de Hinata. Même dans mon état affaibli je me sentais encore capable de tuer. Je remit mes lunettes et détournais mon regards, ne pouvant plus supporter le sien. Elle avait peut être raison de me dire que je n'était pas mauvais mais mon avis était bien différent. Je savais qu'au fond de moi j'étais un tueur né. Je me demandais même a ce moment si ma volonté de changer n'était pas une perte de temps. Je souhaitais cependant lui montrer qu'elle m'avait aidé et que je lui en était reconnaissant.

Je ne sais pas ce que je dois faire dans ce cas. Je souhaiterais te remercier mais je ne l'ai jamais fait. En fait je ne sais pas grand chose de la manière dont je dois me comporter pour être convenable avec les gens. A force d'être seul on oublie ... Tu voudras bien m'apprendre ? En tant ... qu'ami ?

Ces mots que je venais de dire, remercier, être convenable, cela me surprenait moi même au plus haut point et je venais de lui demander de l'aide. Je ne me reconnaissais plus. Jamais un ninja de ma puissance ne demanderait de l'aide a une genin comme elle. Mon esprit se perdait. Pourquoi venais je de lui en demander ? Serait ce pour lui faire plaisir ? Au fond de moi je réalisais que je commençait a la prendre pour une amie et à l'apprécier. C'était plutôt agréable mais cela me faisait peur. Je ne voulais pas tuer un de mes amis a nouveau. En fait cette fille serait peut être la première de mes amis a vivre une vie complète, non interrompue par ma colère. Je devais cependant ne pas me montrer si amical envers elle. Si ma colère devenais trop incontrôlable je voulais que n'importe lequel des ninjas de Konoha, dont Hinata, puisse m'arrêter sans remords.

Mais je te préviens de ne pas t'habituer a ce que je sois gentil. Si tu me trahi ou me cherche je te tuerai aussi sans remord ! Ce n'est pas parce que tu éprouve un genre d'amitié envers moi que ça m'arrêtera ! Tu comprends ce que je dis ? Pour moi tu es toujours qu'une gamine ennuyeuse !

Le ton de ma voix sonnait faux, même moi m'en rendis compte. Je détournais alors mon visage du sien et regardait par terre a coté de moi. Pour la première fois depuis mon enfance je ressentais un sentiment étrange et inquiétant. Je venais de réaliser que j'avais vraiment une personne pour laquelle je représentais quelque chose de non mauvais mais je voulais qu'elle continue de me voir comme un être méprisable. Je mit mes mains dans mes poches, touchant le kunai que j'avais modifié et qui m'avait servit a tuer mes parents. Cela me rassurais car il me rappelais mon but ici, me racheter. Je m'adossais alors au mur, ne regardant plus du tout Hinata. En vérité j'avais peur qu'elle devienne trop attachée a moi et vu que je venais de lui dire que j'acceptais son amitié, je m'attendais a une réaction amicale voir à un contact physique. La dernière fois que l'on m'avait touché pour me remercier était cette femme dont j'avais retrouvé l'enfant. Elle m'avait embrassé sur la joue. J'étais devenu tout rouge et les gamins qui étaient la s'étaient moqués de moi. Cela m'avait beaucoup gêné et je craignait un geste de la sorte de la part de Hinata, c'est pourquoi je ne lui montrait alors de nouveau mon coté sarcastique.
Revenir en haut Aller en bas
Hinata Hyûga
.:: Chuunin de Konoha ::.
.:: Chuunin de Konoha ::.
avatar

Messages : 364
Date d'inscription : 13/04/2010
Age : 25

Feuille de personnage
Barre d'Xp:
69/450  (69/450)
Niveau: 9

MessageSujet: Re: La naissance d'une amitié   Lun 3 Mai - 19:48

Après le discours, qui se voulait sympathique, d’Hinata Uchitoru sourit sincèrement. Mais ce sourire fit rapidement place à un air plutôt sérieux. Il lui révéla qu’il n’était pas bon pour elle de devenir son ami, et qu’il en avait tué la plupart. Mais cela ne fit pas peur le moins du monde à Hinata :

« Et bien, moi je resterais vivante et tu ne me tueras pas car tu n’en aura ni le pouvoir, ni l’occasion. »

Uchi restait loin d’elle dans la ruelle, comme s’il avait peur de pouvoir encore la blesser. En un sens Hinata fut toucher de cette attention, cela montrais qu’il ne désirait pas lui faire de mal et qu’il commençait à l’apprécier ou tout du moins à la respecter. Il remit ses lunettes et se détourna du regard d’Hinata. Cependant, elle ne le lâchait pas des yeux. Elle était très intriguée et voulait savoir ce qu’il se passait dans sa tête. Elle savait qu’il était dangereux, elle le sentait jusqu’au plus profond d’elle-même. Mais son instinct ne lui dit pas de fuir et celui-ci ne l’avait encore jamais trompé. A sa grande surprise, Uchitoru essaya de s’excuser et il dit des mots qui on vraiment touché Hinata :

« A force d'être seul on oublie ... Tu voudras bien m'apprendre ? En tant ... qu'ami ? »

Elle n’en revenait pas, il venait accepter sa proposition. Elle en était béate. Jamais elle n’aurait pensé qu’il pouvait dire cela, et vu sa tête il n’en revenait pas non plus.

« Bien sur que je t’apprendrais, si tu le souhaites. Mais gare à toi si tu ne m’écoute pas ! »

Elle avait prononcé ces derniers mots avec le sourire aux lèvres, un sourire tendre et sincère, celui d’une amie. Puis Uchitoru mis un bémol sur ses dernières paroles. Il lui de ne pas s’habituer à la gentillesse et qu’il la tuerait si elle le trahissait. Il lui dit aussi qu’elle restait pour lui une gamine ennuyeuse. Mais le ton de sa voix sonnait extrêmement faux aux oreilles d’Hinata. Et il détourna son regard encore une fois pour regarder par terre. Hinata s’approcha doucement de lui et se baissa lentement pour venir s’asseoir à côté de lui. Ni assez prés pour qu’il prenne peur et recule ni assez loin pour avoir l’air distante. Elle soupira en appuyant son dos sur le mur et elle tourna la tête vers lui :

« Tu es quand même un sacré numéro dans ton genre. Tu me traites de gamine ennuyeuse et tu n’a même pas idée à quel point ça m’énerve. Voilà ton premier conseil venant d’une amie : apprend à cacher tes sentiments en société, ne les laisse pas paraître si simplement sur ton visage. Reste calme en apparence et sois toujours souriant. Ne montre jamais ta colère, ou ta tristesse, parce que les gens s’aligneront sur ton caractère du moment. Ces sentiments, laisse les apparaître quand tu es seul ou en présence de tes amis. »

Hinata laissa passer quelques secondes pendant lesquelles elle partie dans ses pensés se remémorant combien toujours avoir l’air heureuse lui avait été d’un grand secours. Elle reprit ses esprits et continua à lui parler car elle sentait que la colère de son coéquipier n’était pas encore tout à fait dissipée.

« Bref, il va falloir que je t’apprenne à sourire, c’est un élément essentiel pour gagner la confiance d’autrui.
Mais, moi aussi je te préviens, si tu ne m’écoutes pas gare à toi ! Mais, franchement, vivre en société ce n’est pas très difficile. Il faut juste connaître les interdits, et c’est là où j’interviens dans ton éducation, enfin socialisation pour être précise. »


Elle voulait lui demander quelque chose, mais Hinata n’était pas vraiment sur que le moment était bien choisi. Mais tant pis elle se jeta à l’eau :

« Ce n’est peut être pas le bon moment pour te demander un service même si ce n’en est pas vraiment un. Mais je me demandais, si… enfin… si… tu accepterais… de bien vouloir t’entrainer avec moi ? Comme nous faisons partis de la même équipe, je pensais que ce serait peut être bien de pouvoir mesurer nos forces et de voir nos points faibles et comment est ce que l’on peut y remédier. Mais, il n’y a strictement aucune obligation, c’était juste une idée comme ça. Si tu ne veux pas, je comprendrais parfaitement bien. »

Cette idée lui était venue quand elle marchait le long des magasins tout à l’heure. Sur le coup, elle avait pensé que ce serait vraiment très bien, et qu’elle pourrait apprendre à le connaître et peu être mieux cerner sa personnalité. Mais elle ne voulait en aucun cas que se soit une obligation ou une corvée. Hinata remis sa tête droite et ferma les yeux en attendant sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Uchitoru
.:: Chuunin de Konoha ::.
.:: Chuunin de Konoha ::.
avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 11/04/2010
Age : 32
Localisation : France

Feuille de personnage
Barre d'Xp:
240/450  (240/450)
Niveau: 9

MessageSujet: Re: La naissance d'une amitié   Lun 3 Mai - 22:16

J'eus assez peur au moment ou Hinata s'approcha de moi mais elle resta a distance. Je pense qu'elle arrivait assez bien a cerner ce que je ressentais mais elle m'avait grandement sous estimé. Elle ne me pensais pas capable de la tuer alors que cela me serait si facile. Elle commença alors a me donner quelques conseils sur la manière de me comporter avec les gens mais ces conseils me paraissaient presque impossible à réaliser. Elle précisa aussi que c'était dans mon intérêt de bien l'écouter. Plus facile a dire qu'à faire. Je n'étais pas du genre à retenir mes mots et je disais toujours ce que je pensais. Je m'apprêtait a lui répondre quelque chose lorsqu'elle me demanda de s'entrainer avec moi. Cette idée ne me déplaisait pas. ça pourrais être sympa mais aussi très dangereux pour elle. Par contre elle voulait voir nos point faibles. La je réagis sur le champs. Je tournais la tête vers elle et haussais le ton.

Écoute gamine je n'ai aucun point faible tu entends ? M'entrainer avec toi ne pme servira a rien ! J'ai passé ma vie a me perfectionner et à devenir le ninja le plus résistant qui soit ! Personne ne peut me bles....

Je réalisais alors que je venais de nouveau de m'emporter alors qu'il n'y avais pas vraiment de raison. Elle ne voulais que m'aider et moi, comme d'habitude, je rejetais inconsciemment son offre. Je commençais a comprendre a quel point la solitude m'avait rendu mauvais et orgueilleux. Je baissais alors la tête et parlais plus calmement.

Désolé ... je ne voulais pas ... enfin ... je sais pas comment faire ... je ... oui je veux bien m'entrainer avec toi.


Ses leçons commençaient à fonctionner mais je sentais bien que ma colère intérieure me gênerait beaucoup. C'est elle qu'il fallait que je maitrise avant de pouvoir apprendre quoi dire aux gens. Je fermais alors les yeux derrière mes lunettes et regardais devant moi. J'étais touché de son amitié et cela me faisait une étrange sensation. C'était un peu douloureux car je savais que je ne me comportais pas comme il fallait et que je l'avais déjà fâchée contre moi.

Je ne suis pas encore prêt pour aller au contact des gens ... je ne suis pas capable de contrôler mes sentiments et mes émotions. Tu perds ton temps a vouloir m'aider. Je ne pourrais pas faire confiance a nouveau.


Je commençais à douter de moi et de mes capacités. Je doutais même de pouvoir un jour me racheter auprès de Konoha. Hinata semblait m'apprécier mais j'avais toujours peur de la trahison. Je ne me sentais pas prêt a faire confiance a quelqu'un. L'idée que Konoha elle même me trahisse était une chose que je ne pouvais pas supporter. Si cela arrivait, je ne le supporterais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Hinata Hyûga
.:: Chuunin de Konoha ::.
.:: Chuunin de Konoha ::.
avatar

Messages : 364
Date d'inscription : 13/04/2010
Age : 25

Feuille de personnage
Barre d'Xp:
69/450  (69/450)
Niveau: 9

MessageSujet: Re: La naissance d'une amitié   Mar 4 Mai - 17:27

Tant qu’Hinata parlait d’entrainement, Uchitoru ne semblait pas contre mais au moment même où elle évoqua le mot point faible, son attitude changea du tout au tout. Il lui parla méchamment, et il haussa le ton. Depuis tout à l’heure elle était restée calme mais là, elle ne put s’empêcher de s’énerver un peu et parla elle aussi en haussant la voix :

« Ami ne veux pas forcément dire quelqu’un sur qui tu peux passer tes nerfs. Sache que là tu dépasse les bornes, ne te croie pas supérieur en tout point à moi ce serait réellement me sous-estimer et me prendre à la légère. Je ne cherche pas à t’énerver, mais simplement à t’aider. Alors garde ta mauvaise humeur et ta fierté mal placé pour ta pomme et sois gentil. »

Hinata ne c’était jamais mise en colère et ce n’est pas aujourd’hui que ça allait commencer. Disons qu’elle était un peu énervé mais rien pas plus. De plus, il s’excusa quelques secondes plus tard et répondit favorablement à sa demande d’entrainement. Elle était contente de ce retournement de situation et que le moment de colère soit passé. Mais elle avait tenu à mettre les choses au clair tout de suite. Puis Uchitoru commença à douter de lui-même en disant qu’il n’y arriverait jamais et qu’elle perdait son temps.

« Je ne t’ai jamais dit que ce serait simple comme tout. Pour apprendre il faut beaucoup de patience et d’après mes constatations tu semble en manquer, mais crois moi j’en ai bien assez pour deux. Et puis de toute façon tu t’es déjà engager, alors il n’est plus du tous question que tu reviennes en arrière. Et puis j’ai de la volonté, je n’abandonnerais pas aussi facilement. »

Depuis sa petite crise, Hinata était redevenu complètement normale en apparence. Intérieurement, elle fulminait encore un peu. C’est ce qui lui avait souvent sauvé la mise quelques fois. Quand elle avait des problèmes dans son clan par exemple. Plus d’une fois elle faillit exploser mais jamais cela ne c’était produit.

« Pour en revenir au sujet de l’entrainement, par point faible je voulait dire des domaines où nous sommes moins performant que dans d’autres. Tu sais je ne cherche pas à te nuire mais toi bien ça dans la tête. Je me doute bien que tu ne me feras pas confiance du jour au lendemain et si tu veux savoir, je ne te ferais pas confiance d’un claquement de doigt non plus. La confiance d’une personne, elle se gagne en apprenant à la connaître. Mais ne pas faire confiance, ne veux pas dire être désagréable envers les gens, c’est surtout cela qu’il faut que tu comprennes. Ne voit pas tous les gens autour de toi comme de potentiel ennemis. Ils n’y a pas que de mauvaises personnes en ce monde, il y en a aussi de très sympathique et agréable. »

Sans vraiment s’en rendre compte, Hinata lui apprenait des choses. Elle s’écarta de lui pour se relever, et sauta sur ses jambes. Elle détestait être trop longtemps assise, et préférait être toujours en mouvement. Elle fit donc quelques pas en réfléchissant, perdu dans ses pensés encore une fois. Cela se produisait souvent, elle avait comme des absences ses grands yeux blancs se perdaient dans le vide comme si elle était ailleurs. Puis, après une bonne minute elle lui dit :

« Nous avons rendez vous dans une demi heure, ça nous laisse un peu de temps pour réfléchir. Comme tu es d’accord pour qu’on s’entraine ensemble, je me demande où est ce qu’on pourrait aller pour ça. Autant te le dire, j’aime être tranquille pour me concentrer dans ces moments là, donc je pense que la forêt ce serait pas mal, tu en penses quoi ? »

Hinata avait un petit endroit où elle s’entrainait seule, son petit coin de paradis. Mais elle ne voulait pas aller là avec Uchitoru, c’était un endroit à elle qu’elle n’avait jamais montré à personne. Trop de chose s’y était passé… Elle n’était pas prête à partager cela. Elle attendit donc la réponse de celui qu’elle allait devoir considérer comme son coéquipier.
Revenir en haut Aller en bas
Uchitoru
.:: Chuunin de Konoha ::.
.:: Chuunin de Konoha ::.
avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 11/04/2010
Age : 32
Localisation : France

Feuille de personnage
Barre d'Xp:
240/450  (240/450)
Niveau: 9

MessageSujet: Re: La naissance d'une amitié   Mar 4 Mai - 17:52

Après la fureur de la jeune Hinata, je regardais le sol, toujours peu sur de moi. Elle ne semblait pas voir a quel point j'étais effrayé par moi même, par ce que je pourrais faire. Le fait qu'elle veuille vraiment le faire m'encouragea un peu. En fait , elle m'apportait du soutien, ce dont j'avais toujours manqué. J'étais reconnaissant pour ça envers elle mais je ne lui dit pas sur le moment. Je me contentais de me taire, pensif. Quelques secondes plus tard, elle aborda le sujet de notre entrainement. Je me demandais bien la manière dont nous allions pouvoir le faire et ce que nous allions faire. Nous allions surement déjà commencer par montrer ce dont nous sommes capables, quelques jutsus ... Je ne savais cependant pas si j'allais lui montrer ma technique que j'avais encore gardée secrète et que j'étais à maitriser depuis l'époque ou j'avais éliminé les autres capables de la faire. Je repris alors le cours de la discussion.

La forêt de Konoha ... ça fait longtemps que je ne m'y suis pas entrainé. Si je me souviens bien c'est plutôt calme. Ça serait pas mal et on aurait pas un groupe de gamin étudiants pour nous ennuyer.

Ma réflexion a propos des enfants, notamment des jeunes étudiants, pouvait paraitre méchante. En vérité je cachais encore une fois mes vraies réactions. Je m'étais souvent arrêté dans les villages ou il y avaient des académies ou des étudiants pour faire de petites démonstrations. J'aimais assez cela et les enfants aussi. Je voulais cependant garder cela pour moi. Je devais paraitre assez sérieux et froid avec Hinata pour qu'elle ne s'habitue pas à voir en moi quelqu'un de gentil. Je voulais que Konoha me voit comme quelqu'un de mauvais, une sorte de punition pour mes actes. Je levais alors mon regards vers elle et me relevais en m'étirant.

Dis moi gamine, tu comptes faire quoi pendant l'entrainement ? Si c'est juste pour passer le temps on a bien mieux a faire par contre si tu veux vraiment progresser sache que je suis pas du genre à me laisser ralentir par un boulet. Si tu veux suivre mon rythme tu va devoir te surpasser.


Je voulais voir si elle était vraiment prête a vouloir s'entrainer avec moi. Cela la ferait probablement progresser mais j'en devenais alors en quelque sorte responsable, une chose que je ne voulais pas. Je n'étais pas capable de m'occuper de ninjas et encore moi d'une ninja comme elle, bien plus puissante qu'elle ne parait. Cependant si elle acceptais vraiment de venir avec moi, je la pousserait a ses limite pour la faire devenir encore plus forte. Elle me semblait avoir un grand potentiel mais je ne savais pas encore quoi faire. Elle me faisait un peu penser a moi il y a quelques années, lors de mes premiers entrainements. Je prit alors un ton assez étrange, entre amical et arrogant.

Alors gamine ? Tu te sens prête a souffrir ?





Revenir en haut Aller en bas
Hinata Hyûga
.:: Chuunin de Konoha ::.
.:: Chuunin de Konoha ::.
avatar

Messages : 364
Date d'inscription : 13/04/2010
Age : 25

Feuille de personnage
Barre d'Xp:
69/450  (69/450)
Niveau: 9

MessageSujet: Re: La naissance d'une amitié   Mar 4 Mai - 18:40

Sur le principe, il était d’accord pour s’entrainer dans la forêt. Cela arrangeait bien Hinata qui détestait s’entrainer au milieu de plus petit. Ce n’est pas parce qu’elle n’aimait pas les enfants, bien au contraire. C’était surtout pour ne pas les blesser mais aussi pour avoir la paix bien sur. Il se releva et s’étira et la traita encore une fois de gamine. Hinata respira un bon coup et garda son calme. Rien sur son visage ne laissait entrevoir le début de colère qui commençait à monter. Elle se dit à elle-même :

« Hinata, on se calme. C’est juste pour t’embêter, ne te monte pas le bourrichon. JE DETESTE QU’ON M’APPELLE GAMINE !! »

Elle avait piqué sa petite crise de colère intérieurement et son visage n’avait pas bougé d’un pouce. Après avoir repris son calme naturel et légendaire elle lui dit :

« Je te le répète, je ne suis pas une gamine et encore moins un boulet que l’on traine. Je n’ai aucunement l’intention de me la couler douce, un entrainement est fait pour se surpasser. De plus, ce sera une occasion pour toi d’apprendre à mesurer et à contrôler tes pulsions, meurtrière disons. »

Quand Uchitoru lui demanda si elle était prête à souffrir, Hinata eu encore une fois un moment d’absence. Il le dit sur le ton de la plaisanterie, mais elle pensa à une toute autre sorte de souffrance. Celle qu’elle avait du affronter pendant des années. Il ne se doutait même pas un instant à quel point elle connaissait la souffrance. Tous les jours, elle devait l’endurer. Elle n’est pas physique mais moral. Personne ne c’était jamais vraiment préoccupé de ce qu’Hinata pouvait ressentir. Pendant des années et encore aujourd’hui, bien que cela se produisait moins souvent, elle hurlait intérieurement. Elle avait quasiment toujours été seule, et cela lui pesait bien plus qu’il n’y parait. Elle était resté environ deux minutes immobile, inerte mais pourtant consciente. Elle décida de prendre un ton joyeux pour cacher la peine qu’elle ressentait à ce moment là :

« Souffrir… oui c’est d’accord ! Mais surement pas en tant que gamine. Pour dire vrai, j’ai hâte que ce moment arrive et de pouvoir me mesurer à plus puissant que moi. Tous mes entrainement, enfin les plus récents disons, je les ai pratiqué seule. Donc ça va vraiment me changer, et me faire progresser. Peut être même que je pourrais te battre une fois. Pas tout de suite bien sur, je ne me fais aucune illusion. »

Après avoir parlé, elle regarda son coéquipier. Et elle se rendit compte à quel point elle paraissait minuscule à coté. Ce qui la fit rire intérieurement. Puis, elle repensa au noir qui lui avait couvert le corps un peu plus tôt. Cela devait être sa technique. Pour Hinata, même si elle ne l’avait jamais vu à l’œuvre, elle semblait dangereuse. Et elle devait l’être bien plus qu’elle ne pouvait l’imaginer. Hinata décida alors de lui demander tout simplement, mais de peur qu’il ne le prenne mal elle n’allait pas être direct dans sa question, elle allait juste faire semblant d’être un peu ignorante et de ne pas avoir compris :

« Je me sens toute petite à coté de toi, rigola t’elle. Mais dis moi, la matière noir que tu avais sur le visage tout à l’heure, qu’est ce que c’était ? »

Hinata posa sa question d’un air tout à fait innocent, comme si elle n’en avait vraiment aucune idée. En attendant sa réponse elle se retourna sentant une présence familière. Elle ne se trompa pas, elle vit Hiashi se diriger vers eux en marchant. Instinctivement, elle se raidit et se mis sur la défensive.
Revenir en haut Aller en bas
Hiashi Hyûga
.::Rokudaime Hokage::.
.::Rokudaime Hokage::.
avatar

Messages : 492
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 26

Feuille de personnage
Barre d'Xp:
239/300  (239/300)
Niveau: 6

MessageSujet: Re: La naissance d'une amitié   Mar 4 Mai - 21:36

Hiashi, après avoir payé sa note de restaurant, et celle de Kadaj, se trouvait seul, dans les rues de Konoha. Il se promenait, et analysait le comportement des membres de son équipe. Il allait avoir sous sa gouverne les éléments les plus prometteurs du village, ceux qui allaient selon le Kage devenir des personnages influente pour le monde des ninjas. Mais avant d’atteindre ce niveau, Hiashi devait réussir à former le mentale de ces jeunes gens, n effet, ces derniers avaient des passés assez mouvementés, ce qui eut pour conséquence de leurs inculquer un ode de conduite et de pensée quelque peu solitaire et orgueilleux, ce qui est tout à faite normal, pour une personne qui fut délaissée, voir humilié, ou encore habitué à la violence. Il fallait que lui, grâce à son influence et sa ligne de conduite exemplaire, puisse guider ses élèves vers le chemin de la droiture. Sa façon d’agir, allait devoir s’adapter à chacun des genins formant son groupe, en effet, chacun avait un passé plus ou moins sombre. La personne à qui il devait le plus faire attention était Uchitoru, car se dernier avait sur son dos, le fardeau de la mort des siens, car ces derniers n’avait pas supporter le faite qu’i puisse un jour devenir ninja, ce qui poussa le jeune garçon à mettre fin à leurs vie, ce qui par la suite lui rongea l’esprit, entraînant un long exile, afin de revenir à Konoha dans le but de racheter. Hiashi savait ce que cela faisait d’être à ‘origine de la mort d’un des siens par sa faute, car même si il ne le fit pas directement, il avait provoquer la mort de son jumeau, Hizashi. Ce jour là ce fut comme ci il avait perdu une partie de lui-même, au point de vouloir mourir lui même…il allait tous faire pour aider Uchitoru à remonter la pente, comme il le fit avec l’aide de ses amis proche, et lui faire part de sa discipline incontesté. Il allait aussi devoir s’occuper d’Onosuké, et principalement sa tendance à se révolter pour un oui ou pour un non, ce qui risquait de compromettre son avenir de Shinobi, car lors d’un mission, a moins que la vie de ses camarades ne soient en danger, il fat coûte que coûte suivre les directives de son supérieur hiérarchique pour le bien de tous. Il avait aussi comme élève, sa propre fille, mais n’avait pas encore prévu comment réagir face à elle, en effet, l’ayant délaissé, car elle ne répondait à ses critères de sélections, pour prendre sa suite en tant qu chef du clan, il allait donc devoir la regarder évoluer, tout en s’assurant qu’elle apprenne de lui indirectement. La promenade d’Hiashi l’emmena droit vers une ruelle, où il vit justement Hinata, en train de dialoguer avec le jeune chuunin Uchitoru. Ces deux là semblaient bien s’entendre, même si leurs comportement étaient radicalement opposé. Hiashi, décida de s’approcher silencieusement, afin de voir sur quoi portait leurs sujet de conversation, mais il préféra changer d’initiative, par respect pour sa propre fille. Il décida donc d’aller les voir directement. Il traversa la rues, et s dirigea vers ses élèves. Une fois arrivé là-bas, il se mit face à Uchitoru, et Hinata. Il regarda Uchitoru droit dans les yeux, afin de voir quel était son état d’esprit en ce moment même. Etant devenu maître dans la maîtrise du byakygan, il pouvait percevoir, et saisir l’essence même du Shinobi qui croisait son regard, ce qui en surprenait plus d’un. Il ouvrit soudain la bouche et dit :

« Hinata, veux tu nous laisser un moment s’il te plait ? je dois lui parler n tête à tête, de plus l’heure est bientôt venue pour toi d’aller au point de rendez-vous que j’ai fixé… »

Sa réaction était illogique, et incompréhensible pour les deux jeunes ninja, car il ne pouvaient cerner le but précis d’Hiashi, d’autant plus que e dernier ne détourna toujours pas du regard Uchitoru, ce qui pouvait laisser penser que se dernier allait passer un sale quart d’heure. Hiashi laissa planer le doute dans leurs cœur, et attendit une réponse, mais cette dernière ne pourrait se solder par une réponse négative.

_________________
Missions Accomplies:
Rang D: 0
Rang C: 0
Rang B: 0
Rang A: 1
Rang S: 0

Ne croise jamais mon regard....Invité

Revenir en haut Aller en bas
Uchitoru
.:: Chuunin de Konoha ::.
.:: Chuunin de Konoha ::.
avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 11/04/2010
Age : 32
Localisation : France

Feuille de personnage
Barre d'Xp:
240/450  (240/450)
Niveau: 9

MessageSujet: Re: La naissance d'une amitié   Mar 4 Mai - 22:17

Hinata avait accepté ma demande en ce qui concernait l'entrainement, ce qui me fit un grand plaisir mais dont je n'en montrait aucun trait. Je restais droit et sans émotion particulière. Un petit sourire arriva cependant, trahissant ainsi mon vrai sentiment. Elle me parla alors de mon jutsu de protection qui s'était activé tout à l'heure en sa présence net me demanda ce dont il s'agissait. A vrai dire, moi même je ne savais réellement ce dont il s'agissait. Tout ce que je savais c'est que je contrôlais cette chose en l'emplissant de mon chakra et que ça m'avait sauvé la vie plusieurs fois. Je ne savais trop quoi lui répondre. Après quelques seconde je répondis:

Et bien ... a vrai dire ... c'est une sorte ..

A ce moment, j'aperçus Hiashi s'approcher de nous. Comme a mon habitude avec lui je me mit sur la défensive. C'était actuellement le seul ninja qui m'inquiétais car je savais qu'il était capable de me tuer. Il se mit alors face a moi et me fixais dans les yeux. Cette situation ne me plaisait pas du tout. Je me sentais comme percé a jour très facilement. Je concentrais du chakra autour de mon bras droit afin d'y amener cette matière noire. Mon avant bras était maintenant noir, recouvert de cette matière. Cela n'était en général pas très bon signe. Il dit alors a Hinata de nous laisser seul. Je commençait a m'inquiéter. S'il avait découvert mon secret et qu'il était la pour m'éliminer ... Je ne pouvais le laisser faire. Je plaçais alors mon bras devant moi, la matière noire remuant lentement autour de celui çi, indiquant que j'étais prêt a me défendre.

Pourquoi veux tu qu'elle parte ? Tu ne veux pas de témoin c'est ça ? Sache que je ne vais pas me laisser mourir comme ça ! J'ai effectivement tué plusieurs personnes dont mes parents mais ceci est une époque passée ! Je suis la pour me rattraper et s'il faut que je me défende pour le faire je me défendrai jusqu'à mes dernières forces !

Je venais de dire toute la vérité en la présence de Hiashi et Hinata. Je n'étais pas sur qu'il le sache mais ma peur venait de sortir et je me sentais alors assez étrange. Je me sentais soulagé de m'être libéré de ce fardeau, de ce secret mais maintenant la peur m'envahissais, une peur bien plus grande qu'avant. La matière sur mon bras s'agitât de manière plus importante, presque menaçante. Je voulais tourner une seconde mon regard vers Hinata pour voir sa réaction mais la présence la plus menaçante actuellement pour moi était Hiashi. Je ne lâchais pas ses deux yeux blancs de mon regard sombre. Je devais prévoir la moindre de ses attaques. Je savais que je n'avais aucune chance de le battre mais au moins je ne serais pas tombé en lâche.

Je suis prêt Hiashi. Si tu veux me tuer ce sera ta seule chance.

Nos regards se contrastaient, le sien blanc et pur contre le mien, noir et sombre. Même nos attitudes étaient opposées. Lui était plutôt calme et droit tandis que j'étais en garde et méfiant. A vrai dire j'avais toujours pensé que nous étions des opposés lui et moi mais peut être allais je découvrir que nous n'étions pas si différents.
Revenir en haut Aller en bas
Hinata Hyûga
.:: Chuunin de Konoha ::.
.:: Chuunin de Konoha ::.
avatar

Messages : 364
Date d'inscription : 13/04/2010
Age : 25

Feuille de personnage
Barre d'Xp:
69/450  (69/450)
Niveau: 9

MessageSujet: Re: La naissance d'une amitié   Mar 4 Mai - 23:03

Hiashi se rapprochait d’Uchi et Hinata, d’une démarche calme et discrète comme à son habitude. Elle qui avait réussi à garder son calmer, intérieurement, cela fut réduis en miette par l’apparition de son père. Et de plus elle n’avait pas eu le temps d’avoir sa réponse. Un coup d’œil suffit à Hinata pour voir la matière noire envahire peu à peu le bras de son partenaire. Et cela ne l’étonna pas vu l’état d’anxiété dans lequel il était à ce moment précis. C’est dans ces moments là qu’on a souvent de grande surprise de la part des gens. Et justement, dans un excès de colère, il révéla son secret. Un très lourd secret qu’il devait porter seul depuis des années. Uchitoru avait tué ses propres parents. Hinata savait qu’il lui cachait quelque chose de grave, mais elle n’imaginait pas à se point là. Quand elle eu entendue ses paroles, sa première réaction fut la surprise, mais Hinata partit du principe qu’elle avait énoncé plus haut à Uchitoru :

"Je ne connais pas ton histoire et je sens que tu ne nous as pas tout dit tout à l’heure, mais quoi qu’ils se soit passé dans ton passé, c’est l’avenir qui compte. Et ce sont nos choix présents qui vont déterminer la personne que tu es réellement."

Elle n’était pas le genre de personne à juger les gens sur leurs actions passées. Donc à cette annonce, après effacer la surprise de son visage, elle prit un air indifférent. Et c’est à ce moment là qu’elle se souvenu de la demande de son père. Hinata ne put rester sans réagir, mais elle ne pouvait pas non plus lui désobéir. Elle pensa :

« Nan mais il a quand même du culot de venir nous interrompre en pleine conversation. Non, il faut que je me calme. Comment ose - t’il me demander de partir. Sous sa question se dissimule un ordre, une technique de persuasion que je connais parfaitement bien. Je dois partir, mais je dois aussi faire mon possible pour calmer Uchi et moi par la même occasion. Me virer de la rue, moi. »

Hinata rageait intérieurement et ce n’était pas arriver très souvent dans sa courte vie. Elle ne devait pas s’énerver, mais elle sentait le chakra monter en elle comme une flèche. C’était le signe qu’elle pouvait éclater à tout moment, il valait mieux qu’elle s’en aille et faire éclater sa colère plus loin. Mais c’était plus fort qu’elle, un sourire sarcastique se dessina sur ses lèvres pâle et fine. Jamais Hinata n’avait sourit comme ça. Et elle parlait d’une voix agacée qu’on ne pouvait entendre que très rarement et qu’elle adressa à son père pour la première fois :

« Ce n’est pas vraiment une question ça, mais je suppose que je n’ai pas le choix non ? »

Elle ne laissa pas le temps à Hiashi de répondre à sa fausse question, elle s’adressa à son coéquipier directement. Sa voix n’avait pas changé, car la colère commençait à prendre le dessus, mais elle lui sourit en lui disant :

« Ne t’en fais pas Uchi, tu n’auras pas à te défendre physiquement, il n’est pas là pour te tuer. Peut être pour te tester tout au plus. Tu n’as rien à craindre. Et puis de toute façon, il y a trop passage pour qu’il te tue ici et maintenant. »

Hinata se tue, se retourna en faisant un demi cercle, et effaça le sourire de son visage. Elle regarda son père d’un air noir. Puis, elle s’en alla d’une démarche calme.

« On se retrouve au terrain d’entrainement dans un quart d’heure »

Elle continua sa marche jusqu’au bout de la rue avec le poing serré jusqu’au sang. Quand elle tourna dans la rue perpendiculaire, Hinata fit un bond sur le toit des maisons et commença à courir de toutes ses forces, elle ne savait pas où elle allait, ni même dans quelle direction. Mais courir l’aidait à évacuer toute la tension de ces dernières minutes. Elle se retrouva aux portes de Konoha sans même s’en rendre compte et fut vraiment tenté de partir à ce moment précis. Elle se ravisa, pour se diriger vers le terrain d’entrainement en ayant toujours en tête que son père l’avait fait sortir de ses gons avec une simple phrase.
Revenir en haut Aller en bas
Hiashi Hyûga
.::Rokudaime Hokage::.
.::Rokudaime Hokage::.
avatar

Messages : 492
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 26

Feuille de personnage
Barre d'Xp:
239/300  (239/300)
Niveau: 6

MessageSujet: Re: La naissance d'une amitié   Mer 5 Mai - 15:15

Hiashi remarqua que sa présence venait de perturber aussi bien Hinata qu’Uchitoru. Hinata s’était braqué à son arrivée, et évitait de dire quoi que se soit, mais l’ordre indirect que lui avait donné son père la faisait bouillir de colère, et sa Hashi le savait très bien, mais il n’en tint pas rigueur, et préféra ne pas répondre au sarcasmes de sa fille. Son attention était porté sur le jeune homme aux lunettes noires qui se trouvait devant lui, et qui par la peur, fut emmené à se mettre en position de combat, comme si il allait s faire agresser Hiashi. Ce dernier remarqua la substance noire qui s’emparait petit à petit du corps du jeune homme. A première vue, Hiashi crut qu’il s’agissait de la marque maudite qu’Orochimaru imposait à ceux qu’il destinait à être son ôte, pour ainsi continuer à vivre, mais le faite est qu’Uchitoru n’avait aucun signe visible sur lui indiquant qu’il possédait la marque, donc il s’agissait d’autre chose. Uchitoru dans sa grande frayeur, se mit soudain à parler :

"Pourquoi veux tu qu'elle parte ? Tu ne veux pas de témoin c'est ça ? Sache que je ne vais pas me laisser mourir comme ça ! J'ai effectivement tué plusieurs personnes dont mes parents mais ceci est une époque passée ! Je suis la pour me rattraper et s'il faut que je me défende pour le faire je me défendrai jusqu'à mes dernières forces !

Je suis prêt Hiashi. Si tu veux me tuer ce sera ta seule chance."


La réaction du jeune homme fut la même que dans le magasin, ce qui ne surprenait pas Hiashi, mais ce qui l’étonna le plus, c’est le faite qu’il dévoila à cœur ouvert a vérité sur sa nature, en la présence d’Hinata. Hiashi ne réagit pas tout de suite, il attendit qu’Hinata finisse de parler, et de s’en aller. Lorsqu’elle fut partit, Hiashi continuait de fixer Uchitoru, qui lui était sur ses gardes, guettant les moindres mouvements suspects d’Hiashi, en cas d’une éventuelle attaque. Il voyait qu’Uchitoru était tourmenté, et ne savait plus où il en était, et la présence d’une personne capable de lui ôter la vie n’arrangeait pas les choses. Hiashi, tout en continuant à fixer le jeune chuunin, se demandait comment il allait lui adresser la parole, car ils se trouvaient dans une situation très tendu. Il décida dans un premier temps de calmer Uchitoru, car étant en état d’alerte, ce dernier ne pourrait écouter ce qu’il avait à lui dire le concernant lui, le chef des Hyuuga, de plus, Hiashi entendait un murmure s’intensifier de plus en plus dans son dos, le laissant penser qu’une foule de personne les regardaient.

« je voulais te parler en tête à tête afin de discuter de ta situation sans qu’Hinata soit au courant, ce qui est raté…je n’ai aucunement l’intention de te tuer, et j’avais eut à le faire, tu ne l’aurais jamais su. Avant de te dire quoi que se sois, calme toi, et respire un bon coup, allons marcher un peu afin d’évacuer ta colère… et redonne à ton bras son allure normal, car là tu effraie les passants qui nous regarde depuis un moment déjà…tu pourrais m’expliquer ce que c’est cette matière étrange d’ailleurs ? »

Hiashi lui parla doucement, et simplement, comme à un ami de longue date. Il fit en sorte qu’Uchitoru ne se sente pas agresser par sa présence, et qu’il puisse passer outre le faite qu’il puisse se faire tuer, car cela risquait de leur poser problème pendant les missions et les entraînement, en effet, cela pourrait paralyser le jeune homme dans ses agissement. Ils commencèrent à marcher, et Hiashi attendait toujours la réponse du jeune homme.

_________________
Missions Accomplies:
Rang D: 0
Rang C: 0
Rang B: 0
Rang A: 1
Rang S: 0

Ne croise jamais mon regard....Invité

Revenir en haut Aller en bas
Uchitoru
.:: Chuunin de Konoha ::.
.:: Chuunin de Konoha ::.
avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 11/04/2010
Age : 32
Localisation : France

Feuille de personnage
Barre d'Xp:
240/450  (240/450)
Niveau: 9

MessageSujet: Re: La naissance d'une amitié   Mer 5 Mai - 15:50

Je regardais Hiashi qui tentait de me rassurer du mieux qu'il pouvait. Il me parla du fait qu'il aurait pu me tuer facilement sans me prévenir ce qui était totalement vrai. S'il ne l'avais pas fait c'est que ce n'était pas son intention. Je me calmais alors doucement, réalisant qu'il avait raison sur tous les points. Dans un sens cela m'énervais mais le fait qu'il ai été honnête avec moi et direct me rassura. La matière noire sur mon bras se dissipa, semblant se glisser dans mon corps par les pores de ma peau. Il me demanda alors ce qu'était cette matière, comme me l'avais précédemment demandé Hinata. Je ne savais toujours pas quoi répondre.

Cette matière étrange comme tu l'appelle proviens de mon corps. J'ai cela depuis ma naissance.

Je ne voulais pas lui donner trop d'informations. J'étais toujours méfiant vis à vis de lui malgré le fait qu'il soit amical avec moi. Après tout, d'après ce que je savais des hyyuga, c'était le clan que j'avais le plus a craindre. Contre eux ma défense ne me servirait qu'une seule fois et après je serais a leur merci si ils stoppaient bien le chakra comme je l'avais entendu dire. Une autre raison de le craindre. Je me dirigeais alors vers la rue, lui montrant ainsi que j'accédais à sa requête de parler un moment avec lui. Les quelques personnes attroupées a l'entrée de la rue me regardaient avec peur et inquiétude. J'avais l'habitude de ces regards. Tous ceux qui avaient vu mes techniques noires me traitaient comme un monstre et me mettaient à l'écart. Je réagissait alors comme à mon habitude, leur lançant un regard noir et mauvais. Je mit alors les mains dans mes poches, tenant mes kunai pour me rassurer. J'entendis une voix d'enfant et le vis collé à la jupe de sa mère.

Maman il a quoi le monsieur ?

Ne t'approche pas de lui. Il est pas comme nous.

Je détournais le regards de l'enfant et remis mes lunettes. J'attendis Hiashi afin que nous puissions parler un peu comme il le désirait. Je n'allais cependant pas tout lui raconter sur moi. Je ne lui dirai que l'essentiel. Ma méfiance me disait même de ne rien dire mais je me devais de lui obéir. Cela aussi m'énervait. J'aimais être libre et ne pas avoir à obéir à un supérieur. Je regardais Hiashi tout en entendant des remarques désobligeantes des passants me concernant. Je n'y prêtait pas attention. j'y était habitué. L'enfant qui était avec sa mère s'approcha alors de moi et tira un peu ma veste. Il me regarda avec de grand yeux ronds.

Dis monsieur, c'est quoi le truc que tu avais ?

Je regardais l'enfant , hésitant a lui répondre ou me fâcher. Il est vrai que j'appréciais les enfants mais sa mère semblait affolée. Je le regardait de haut, cachant ainsi la petite affection que je ressentais et lui dit d'un ton neutre en faisant semblant de l'ignorer.

Retourne voir ta mère. Cela ne te regarde pas.

L'enfant m'obéit et retourna tenir la jupe de sa mère. Elle me jeta alors un regard mauvais. Je ne voulais pas que les gens de Konoha me voit comme quelqu'un d'amical. Ils avaient déjà fait leur choix et je n'allais pas les inciter a penser le contraire. Je regardais devant moi, attendant Hiashi. Je souffrais un peu intérieurement d'avoir rejeté cet enfant qui me montrait un peu d'amitié.

Revenir en haut Aller en bas
Hiashi Hyûga
.::Rokudaime Hokage::.
.::Rokudaime Hokage::.
avatar

Messages : 492
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 26

Feuille de personnage
Barre d'Xp:
239/300  (239/300)
Niveau: 6

MessageSujet: Re: La naissance d'une amitié   Jeu 6 Mai - 20:02

Hiashi et Uchitoru sortit de la ruelle, et se dirigèrent vers la rue principale, où étaient rassemblé, une multitude de personne qui «étaient venues regarder ce qui était en train de se passer entre les deux Shinobi. Hiashi remarqua la façon avec laquelle les personnes qui les entourèrent dévisageaient Uchitoru, le traitant de monstre, et lui lançant des injures des plus blessantes. Lorsqu’un jeune enfant vint voir le jeune chuunin, ce dernier, avec beaucoup de calme l’envoya rejoindre sa mère apeuré, mais le faite était que certaines personnes avaient commencé à ramasser des objets qui pourraient servir d’armes, dans le but d’atteindre Uchitoru, ce qui éveilla la colère d’Hiashi. Uchitoru marchait tranquillement à coté d’Hiashi, puis soudain, ce dernier disparu, ne laissant aucune trace, comme si il s’était volatilisé. Il s’était précipité, vers un villageois qui allait lancer un projectile sur son jeune élève. Hiashi l’avait saisit par le bras, avant que se dernier ne passe à l’action. Si en plus de le rendre mal à l’aise, et de le traiter comme un moins que rien, ils en arrivaient à vouloir le frapper, cela dépassait tous ce que l’on pouvait qualifier d’humain : c’était eux les monstres. Hiashi était en train de broyer la main de l’homme qui avait voulu lapider Uchitoru. Son regard était devenu menaçant, laissant paraître une lueur meurtrière dans ses pupilles d’un blanc immaculé.

« Disparais si tu veux rester en vie ! Et vous tous aussi, dégagez, vous gênés ! »

Hiashi venait de prononcer des mots qui firent trembler tout l’assemblé, car à l’instant où il prononça ces mots, une sensation de grande stupeur envahit la foule, glaçant le sang des spectateurs. Le jeune homme laissa tomber ce qu’il avait dans la main, et sen alla en courant. Les personnes assistant à la scène effrayée partir l’une après l’autre, tous marqué par les propos d’Hiashi, qui se voulait très persuasif. Hiashi, se calma, et tous en regardant les personnes s’éloigner, il reprit la route avec Uchitoru. Ils se dirigèrent vers les terrains d’entraînements, car l’heure du rendez-vous était presque arrivée. Hiashi prit la parole, afin de s’adresser à Uchitoru d’une voix a peine audible, et couverte de honte, car ce qu’il allait lui dire n’était connu de personne à part des membres de son clan les plus anciens, même hinata ne connaissait pas la véritable histoire.

« Les gens ont réagit de cette façon par ignorance, ils ne savent pas ce que cela fait d’être seul, et délaissé, ni le faite de porter sur ses épaules le poids de la mort d’un être cher…tous comme toi…ou encore moi…tu pense être le seul à avoir tuer un membre de ta famille, mais tu te trompe, car moi aussi j’ai causé la mort d’un être cher…mon frère jumeau. Il décida après que j’ai, sous le coup de ma colère tuer le chef d’une organisation du village de Kumo, qui venait de faire la paix avec Konoha…les dirigeants de Kumo voulait comme compensation ma mort, mais comme j’était le chef du clan, et possesseur du byakugan le plus puissant depuis le fondateur du clan, les anciens et mon frère décidèrent que ce denier allait prendre ma place, car physiquement, on était identique…de plus, à sa mort, contrairement à moi, le secret de ses yeux allaient être scellé à jamais…j’ai voulu m’y opposer, mais ils ne voulaient rien entendre…à cause de mon manque de rigueur, et la mauvaise maîtrise de moi-même, j’ai causé la mort de mon frère…mon unique frère… c’est depuis ce jour où je me fortifier, et de m’assagir, afin d’éviter de nouveau drame, et aussi dans le but d’aider ceux qui sont dans ma condition. Je connaît ton histoire, de plus j’ai put voir que tu n’avait pas un mauvais fond, tous ce qu’il te manque c’est une personne sur qui compter, et être sur de ne pas être trahi quand tu aura besoin d’aide. Je serai cette personne, de plus tu auras le soutien des autres membres de l’équipe, ce qui t’aideras à te racheter. Es tu prêt à me laisser te guider vers la bonne voie ? »

Hiashi fut sincère avec Uchitoru, qui maintenant savait ce qui poussait Hiashi à agir avec autant de sévérité, et de droiture, car sur lui pesait la mort de son frère jumeau. Hiashi avait du mal, encore aujourd’hui à ce pardonner ces événements, et afin de se racheter vis-à-vis de son frère défunt, il fit en sorte, d’éviter, ou encore d’aider ceux dans sa situation, afin qu’il ai la netteté ‘esprit, et l’ambition, afin de devenir des personne exemplaire. Il attendait la réponse du jeune chuunin Uchitoru, qui devait juger de lui-même les faits…

_________________
Missions Accomplies:
Rang D: 0
Rang C: 0
Rang B: 0
Rang A: 1
Rang S: 0

Ne croise jamais mon regard....Invité

Revenir en haut Aller en bas
Uchitoru
.:: Chuunin de Konoha ::.
.:: Chuunin de Konoha ::.
avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 11/04/2010
Age : 32
Localisation : France

Feuille de personnage
Barre d'Xp:
240/450  (240/450)
Niveau: 9

MessageSujet: Re: La naissance d'une amitié   Jeu 6 Mai - 20:37

J'écoutais attentivement le récit de Hiashi. Lui aussi avait indirectement tué un membre de sa famille, son frère jumeaux. Dans un sens j'éprouvais un peu de douleur sachant ce qu'il ressentait vis à vis e cela mais le ton de sa voix m'indiqua aussi que cela devait rester une information confidentielle. La première idée qui me vint fut d'utiliser ce qu'il venait de me dire contre lui mais elle fut vite balayée par la confiance qu'il venait de m'accorder. Je restais silencieux quelques secondes, me perdant dans mes pensées. Il se sentait coupable du meurtre de son frère mais ce n'était que la décision de son clan. Il ne savais pas ce que c'était de voir le sang de sa famille couler sur ses mains ou de voir toute sa famille mourir devant lui. Je pris alors la parole d'un ton très calme et a voix assez basse.

Je suis désolé pour ton frère et ton histoire est triste mais contrairement à moi, tu n'es pas responsable de la mort de ton frère. C'est ton clan qui l'a tué et non toi. Tu n'as jamais vu son sang couler sur tes mains ni perdu tout ce en quoi tu croyais. Tu ne t'es jamais non plus retrouvé seul, ton clan t'a soutenu.

Je continuais de marcher dans la rue avec Hiashi, pensif. Sa proposition de m'aider était vraiment sincère mais étais je prêt à faire confiance a nouveau ? Je ne le savais absolument pas. Le fait aussi que les autres membres de l'équipe puisse me soutenir me paraissait douteuse. En ce qui concerne Hinata je m'entendais bien avec elle mais Onosuké avait tendance a faire ressortir ma colère. Je ne savais pas trop quoi lui répondre.

J'ai toujours été seul et me suis débrouillé seul. Je n'ai pas eu besoin de l'aide de gens ou d'amis. J'ai toujours été trahi. Ma confiance je ne la donne que très rarement.

J'attendis quelques secondes , toujours en réfléchissant a ce que j'allais faire. Mes paroles semblaient probablement très négatives en ce qui concernait son offre mais en réalité je ne savais pas. Mon instinct me disait de me méfier mais il m'avait défendu contre les gens de son village. Cela m'avait assez impressionné. Je repris alors mon discours.

Cependant tu as fait des actes pour moi que très peu ont fait et je pense que je peux essayer de te faire confiance. Je ne te garanti pas que cela se fera tout de suite mais je ferai un effort.

Je reparti alors, marchand a nouveau a ses cotés, une sorte de symbole de confiance. Je me méfiais toujours de lui mais ce sentiment de peur était beaucoup moins présent. J'y pensais et me disais de plus en plus que je baissais ma garde inutilement et qu'il pourrait me tuer bien plus facilement mais j'avais décidé de tenter de lui faire confiance donc je prenais le risque. Cela lui témoignerait d'un premier acte de confiance de ma part.
Revenir en haut Aller en bas
Hiashi Hyûga
.::Rokudaime Hokage::.
.::Rokudaime Hokage::.
avatar

Messages : 492
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 26

Feuille de personnage
Barre d'Xp:
239/300  (239/300)
Niveau: 6

MessageSujet: Re: La naissance d'une amitié   Jeu 6 Mai - 21:01

Hiashi continua sa route avec Uchitoru, et pendant que ces derniers discutaient, il s arrivèrent petit à petit de leurs destination ; les terrains d’entraînements. Hiashi remarqua qu’Uchitoru n’avait pas comme à son habitude réagit sur un coup de tête, de plus, i fut en mesure de réconforter, à a façon Hiashi sur le faite qu’il n’avait pas directement tuer son frère, mais le facteur principale qu’il fallait tirer de cette conversation, était le faite qu’Uchitoru commença à faire confiance de nouveau à quelqu’un, sachant qu’Hiashi avait fait preuve envers lui, de beaucoup de sympathie, ce qui était très fort entre deux personnes se respectant mutuellement. Hiashi vit aussi le fait qu’Uchitoru et lui marchaient cote à cote, ce qui pour lui et sans doute pour Uchitoru, était un symbole très fort du lien qui se tissait entre eux. Hiashi était satisfait de Uchitoru, et de voir que c dernier allait faire des efforts, afin de s’améliorer, et cela ne pouvait l’empêcher de sourire. Il le regarda et lui dit :

« je m’engage sur mon honneur de te fournir l’aide qu’il te faudra, si je dois mourir pour te protéger, je le ferai, pour toi, et pour tes compagnons, votre vie n’est et vos rêves seront ce que je m’efforcerai de protéger. »

Il venait de se fixer un but, un Nindo, et aussi d’énoncer ce à quoi les jeunes de son équipe devraient avoir comme objectifs : devenir meilleur. Il arriva devant le terrain d’entraînement. Il s’arrêta, et regarda l’endroit. Il y avait une petite rivière, et des arbres non loin, et de nombreux buissons bordaient le rivage. Il y avait aussi trois poteau, et des mannequins qui servaient aux entraînements de Taijutsu. Il entra avec Uchitoru, et se dirigèrent vers le centre de ce terrain plat.

« nous allons attendre les autres avant de commencer. »

Une fois ces mot prononcé, Hiashi reprit son air stoïque et impassible…

[Uchi fait un nouveau topic, on commence l’entraînement]

_________________
Missions Accomplies:
Rang D: 0
Rang C: 0
Rang B: 0
Rang A: 1
Rang S: 0

Ne croise jamais mon regard....Invité

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La naissance d'une amitié   

Revenir en haut Aller en bas
 
La naissance d'une amitié
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'amitié n'a pas de prix...(PV : Petit Lagon)
» L'amitié d'Herbert Pagani.
» ce merveilleux mot Amitié
» Peut-être le début d'une nouvelle amitié... [PV Nuage De Pie]
» Amitié animale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hi no Kuni :: Konoha Gakure no Sato :: Centre ville-
Sauter vers: